Le petit Monsieur

Publié le par Martine

Le petit Monsieur

Vraiment ravie aujourd'hui de vous parler de ce "petit Monsieur" né de l'imagination d'Orianne Lallemand et mis en couleurs par Anne-Isabelle Le Touzé chez Glénat jeunesse.

Tout commence comme dans un conte "Il était une fois un petit monsieur qui vivait seul dans une grande et belle maison au bord de la mer..." Une vie bien rangée, bien ordonnée, bien rythmée mais dans laquelle ce petit Monsieur s'ennuie. Alors qu'il fait quelques emplettes au marché, il rencontre un groupe d'étrangers au regard triste et résigné. Des réfugiés qui ont fui leur pays en guerre et sont arrivés par la mer, lui dit-on. Alors, lorsque le maire demande à ses concitoyens si l'un d'entre eux pourrait accueillir un couple et son enfant le temps de trouver une solution, le petit Monsieur se porte volontaire. Sans imaginer un instant que l'arrivée de cette famille dans sa grande et belle maison au bord de la mer va bouleverser son existence à jamais...

Comment parler d'accueil, d'intégration, d'acceptation, d'écoute et d'attention à l'autre à des enfants? Tout simplement en lisant avec eux ce bel album aux mots si justes, si beaux, des mots qui disent le bien-vivre ensemble, le partage des richesses culturelles, la solidarité portés par des illustrations douces et simples, aux nuances effacées, pâles et tendres. 

Quand j'ai eu cet album entre les mains, j'ai vite vu que je tenais là un petit trésor de bonté et de générosité. Sa lecture a confirmé cette première impression et je ne peux que vous inviter à lire, vous aussi, cette belle histoire à vos enfants et à partager avec eux les réflexions et interrogations qui ne manqueront pas.

Le petit Monsieur
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 14/01/2021 16:22

Il a l'air bien sympathique ce petit monsieur ! J'aime beaucoup la couverture et la page d'illustration que tu nous montres c'est en effet doux et plein de bienveillance. Merci pour cette découverte.

Martine 16/01/2021 10:44

Toujours avec plaisir, chère Manou! Bon week-end!