Mon Vercors en feu

Publié le par Martine

Mon Vercors en feu

Alors que nous sommes en plein dans la 80e commémoration des débarquements qui allaient permettre la Libération de la France, la venue de notre président dans le Vercors la semaine dernière m'a donné envie de relire ce roman de Paul-Jacques Bonzon, Mon Vercors en feu, paru dans la célèbre Bibliothèque Verte il y a ... quelques décennies.

L'histoire, c'est celle de Luc, 12 ans quand le Deuxième Conflit mondial commence. La guerre, il ne sait pas ce que c'est. Et, dans son village montagneux de Combe-Froide, c'est très loin de son quotidien. Pourtant il va s'y retrouver mêlé de très près et y perdre sa jeunesse.

A 15 ans, Luc rejoint un réseau de Résistance dans le Vercors.

La suite, Paul-Jacques Bonzon qui fut instituteur dans les années 1950-1960 à Saint-Laurent en Royan nous la raconte avec humilité et un grand talent d'écrivain bien trop ignoré de l'intelligentsia parisienne.

Pourtant c'est ce roman que mon instituteur de CM2, M. François, nous a fait étudié, nous invitant même à en faire un montage entre illustrations et lectures d'extraits présenté à nos familles. Un grand moment dans ma vie d'écolière et le début d'un insatiable besoin d'en savoir plus, d'essayer de comprendre ce qui toujours reste incompréhensible quand il s'agit de la folie des hommes. 

Vous l'avez compris, ce roman jeunesse tient une place primordiale dans ma vie de lectrice. Et cette relecture, avec toujours autant d'émotions, le confirme. 

Publié dans lectures jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je me demande si on lit encore la bibliothèque rose et la verte aujourd'hui. Quelqu'un en a mis dans ma boite à livres et ils restent là. Ils n'ont pas l'air d'intéresser quelqu'un...
Répondre
M
Je me pose la même question. Et pourtant! Que d'excellentes lectures pour les jeunes! Bonne journée, Philippe!
B
J'imagine Martine ton ressenti et dire que cela ne s'est jamais arrêté malheureusement... La folie des hommes quelque soit leur nationalité...<br /> Merci pour ce partage.<br /> Douce soirée à toi et très bonne continuation dans tes lectures et à très vite. Cela me fait énormément plaisir de te revoir sur ton blog.<br /> Je t'embrasse très fort Martine.<br /> Bernadette.
Répondre
M
Merci de ta présence et de ton amitié, Bernadette. Toujours là, ça fait chaud au coeur. Je t'embrasse très fort