Bal fatal

Publié le par Martine

Bal fatal

Deuxième rendez-vous avec Agatha Raisin pour le challenge Trilogies de l'été chez Philippe et déjà quinzième de la série que je lis avec toujours autant de gourmandise et de bonheur.

Gourmandise parce que je n'ai vraiment pas l'impression de lire justement, que les pages se tournent les unes après les autres à l'insu de mon plein gré et parce que je me régale vraiment au côté de cette enquêtrice de choc que le ridicule ne tue pas (et heureusement!) et qui a le don de se mettre dans des situations inextricables et de s'en sortir.

Et bonheur pour les mêmes raisons sans doute avec en plus cet humour anglais unique, pince sans rires que l'écrivain M. C. Beaton manie avec grand talent.

Bref en un mot comme en mille, Agatha Raisin a apporté à mon week-end le soleil que l'été nous refuse trop souvent cette année.

Depuis qu'Agatha Raisin a décidé d'ouvrir son agence de détective privée, il ne se passe rien à Carsely et dans sa région verdoyante des Costwolds. Mis à part pour des disparitions de chats ou autres animaux de compagnie en quête de liberté, personne ne sollicite l'agence d'Agatha. Et pourtant elle n'a pas lésiné sur les moyens, recrutant du personnel, secrétaire et enquêteurs, pour la seconder. Un peu trop efficacement peut-être quand certains n'hésitent pas à s'attribuer les mérites de l'agence. 

Agatha en est presque à regretter de s'être lancée dans ce nouveau projet quand elle est sollicitée pour trouver qui envoie des lettres de menaces de mort à Cassandra, fille d'un couple aisé de divorcés à qui l'acquisition d'une riche demeure ayant appartenu à des relations de Charles, baronnet ami proche de notre détective, semble être montée à la tête. Et tout se corse lorsque lors de la soirée de fiançailles de Cassandra, à laquelle elle assiste depuis les cuisines, Agatha déjoue inopinément une tentative d'assassinat visant la fiancée. Il n'en faut pas plus pour redonner du peps à Agatha qui s'investit corps et âme dans cette nouvelle enquête où elle pourrait bien laisser quelques plumes. Voire plus.

Encore une fois M. C. Beaton conduit cette histoire tambour battant alternant entre rires et suspense et renouvelant notre intérêt avec l'arrivée de nouveaux personnages pas toujours bien disposés envers notre détective préférée.

Je compte aussi cette lecture pour le challenge Polar et thriller chez Sharon.

Bal fatal
Bal fatal
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philippe D 03/08/2021 20:59

Si ces lectures t'apportent du soleil, alors, n'hésite pas, on en manque !
Lien noté. Merci et à bientôt pour le 16e alors !

Martine 04/08/2021 11:50

Merci Philippe. Oui, pluie, pluie, pluie ici aussi. Un temps à lire :-)