Echange loft londonien contre cottage bucolique

Publié le par Martine

Echange loft londonien contre cottage bucolique

Elle ne la sentait vraiment pas cette réunion, Leena. Mais Bee, sa collègue de bureau, ne veut pas échanger leurs présentations. Alors quand, en plein milieu de son intervention, Leena craque, c'est la catastrophe. Et quand son employeur lui ordonne de prendre deux mois de repos, elle touche le fond. La dépression semble assurée.

De son côté, sa grand-mère Eileen, à 79 ans passés, entend bien profiter enfin de la vie. Surtout depuis que son mari l'a quittée pour une jeunette sans préavis. Mais dans sa campagne du Yorkshire, aussi agréable et charmante soit-elle, où tout le monde se connait et sait (presque tout) les uns sur les autres, difficile de trouver un nouveau compagnon, même (et encore plus) si ce n'est que pour la bagatelle!

La solution s'impose assez vite. Leena va venir s'installer dans le joli cottage d'Eileen pendant que cette dernière emménagera dans la colocation londonienne où réside sa petite-fille pendant quelques semaines. Mais si la vieille dame est ravie de l'aubaine, la jeune femme active et brillante qu'est Leena a du mal à s'adapter à la tranquillité (toute relative) de la vie à la campagne. En particulier lorsque ses nouveaux voisins se montrent un peu trop envahissants (ou séduisants). Heureusement, cette situation ne va pas durer. Enfin... ne devrait pas trop durer.

J'ai abordé cette lecture (que je compte pour le mois anglais chez Lou, Cryssilda et Martine) avec d'autant plus d'enthousiasme que la 4e de couv s'annonçait très prometteuse. Et j'y ai gagné sur toute la ligne. Cette histoire est de celles qui font un bien fou, qui nous réconcilient avec l'existence, nous distraient, nous amusent, sans oublier de nous émouvoir.

J'ai beaucoup apprécié les paysages et les ambiances que nous fait partager l'auteur, Beth O-Leary. Sous sa plume alerte et sensible, on part littéralement à l'aventure, en voyage, et dans une autre dimension. Certaines scènes sont carrément hilarantes, d'autres plus cocasses et d'autres encore riches d'émotions et de vrais sentiments.

Bien sûr il y a des moments de grande solitude que ce soit pour Eileen ou pour Leena. Mais cette expérience inédite, en plus de renforcer l'affection réciproque qu'elles se portent, va aussi permettre aux deux femmes de revoir leurs positions respectives sur certains événements familiaux sur lesquels il faut enfin s'expliquer. Comme parler de Carla, la soeur décédée de Leena, et en parler aussi avec Marian, mère de Leena et fille d'Eileen. Mais ça, c'est vraiment beaucoup plus difficile et douloureux. 

Paru chez Hugo Roman

Echange loft londonien contre cottage bucolique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bidib 23/06/2021 14:06

ça l'air sympa, je note. Merci pour la découverte

Martine 23/06/2021 15:01

Avec plaisir, chère Bidib!

manou 23/06/2021 07:43

L'ambiance doit être bien agréable dans ce roman, en ce moment c'est ce qu'il nous faut ! Merci de nous le présenter

Martine 23/06/2021 10:55

Avec autant de plaisir que j'en ai eu à le lire. Bonne journée, Manou

rachel 22/06/2021 17:15

tout un chouette feel good, il semblerait !

Martine 23/06/2021 10:54

Exactement. Et ça fait un bien fou :-)