Jules

Publié le par Martine

Jules

Avant de mettre ce blog en pause le temps d'une semaine de vacances parisiennes, je viens vous entretenir de "Jules".

Parce qu'il y a des couvertures de livres qui font qu'on a envie de les lire dès qu'on les a reçus (merci Gilles Paris!), parce que les yeux de ce chien, ce labrador, sont, comme ceux de notre chère Laïka, un véritable puits d'amour et parce que ce récit rejoint aussi celui dont je vous ai parlé vendredi, "Jules" m'a plu, m'a ému et m'a redonné le sourire. C'est quand même quelque chose, n'est-ce pas?!!!

Ce roman-soleil, c'est Didier van Cauwelaert qui l'a écrit et le publie chez Albin Michel.

"Jules", c'est le labrador guide d'Alice Gallien, jolie trentenaire devenue aveugle à la suite d'une mauvaise manipulation chimique à l'âge de 17 ans. Juste avant d'embarquer pour Nice où elle doit tenter une opération qui pourrait lui rendre la vue, tout au moins partiellement, elle fait la connaissance de Zibal de Frèges, syrien de 42 ans, au parcours atypique d'enfant adopté par l'ambassadeur de France, devenu ingénieur, inventeur et vendeur de macarons Ladurée à l'aéroport depuis un malheureux licenciement.

Si Zibal éprouve de suite un véritable coup de foudre pour Alice, celle-ci est certes charmé par ce que lui dit cet homme mais surtout reconnaissante de l'aide qu'il lui apporte inopinément. Mais alors que l'opération d'Alce réussit au-delà de ses espérances, elle doit "abandonner" Jules appelé désormais à guider une autre personne. Malheureusement cette nouvelle adaptation se passe mal, même très mal, et Jules se sauve pour se réfugier à l'aéroport dans les bras de Zibal, provoquant ainsi la chute de son étal et son renvoi immédiat.

Redevenu chômeur, contraint de garder Jules avec lui, Zibal va alors tout mettre en oeuvre pour retrouver enfin Alice, partie sous d'autres cieux. Leur véritable rencontre va-t-elle pouvoir se réaliser? Et dans quelles conditions? Et avec quel avenir?...

Ce roman, c'est un petit trésor de bonne humeur. Malgré un sujet grave, c'est une véritable comédie avec sa part d'humour, de burlesque, d'aventures, de surprises et d'émotions.

C'est léger. C'est frais, gai, soutenu. Bien sûr on ne peut que s'attacher à cet amour de Jules. Il est tout ce qu'on peut attendre d'un compagnon à quatre pattes: fidèle, loyal, sincère, généreux, et d'une affection indestructible, qui va bien au-delà de tous les possibles.

Certes le récit est romancé mais j'ai envie de vous dire : cela passe comme une lettre à la poste. On se laisse entraîner malgré soi par les mésaventures de ce couple, fait l'un pour l'autre, Jules ne s'y trompe pas! Et on sourit, on rit et on espère. On se surprend à croiser les doigts et même plus. Mais tant pis! C'est pas grave! Et si on a un peu les yeux humides par moments, c'est pas important. Ce qui compte c'est le plaisir, le bonheur que cette lecture nous procure. Et là, tout est dit!

Un plus encore à ajouter à ce roman, c'est la dernière partie que l'auteur réserve aux chiens guides d'aveugles. Très instructive, intéressante et essentielle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Emma 03/05/2015 17:01

Voilà bien longtemps que je n'ai pas lu un livre de lui, pourquoi pas ? Un vrai coup de coeur pour Le collier rouge de Rufin.

florence 28/04/2015 15:17

Je viens de terminer de lire "le collier rouge" de Jean-Christophe RUFIN. C'est aussi une histoire de chien pendant la guerre. Je te le conseille. Bises

Martine 28/04/2015 18:39

J'en ai vu des affiches dans les couloirs du métro parisien. Ton avis me conforte dans cette lecture. Merci Florence! Bises

Jules se livre 20/04/2015 02:31

J'ai cru que tu parlais de moi... ouf! :)

Martine 28/04/2015 18:40

Je me permettrais pas ou en d'autres termes!!! Merci Julie! Bises

Philippe D 19/04/2015 21:22

C'est un auteur que je n'aime pas beaucoup. En général, quand je lis la 4e de couverture, ça me plait. Et puis, à la lecture, je suis déçu.
Bonnes vacances;

Martine 28/04/2015 18:41

C'est mon deuxième de lui et j'ai encore beaucoup aimé. L'histoire est très sympathique. Bonne soirée Philippe!

Alex-Mot-à-Mots 19/04/2015 17:28

Une couverture qui donne envie, tu as raison !

Martine 19/04/2015 19:23

Pour de vrai, elle est trop belle! Bises, Alex!