Le sourire de Suzie

Publié le par Martine

Le sourire de Suzie

Décidément plus je découvre la ligne éditoriale et les ouvrages de CotCotCot éditions et plus je les apprécie. La preuve avec cet album d'Anne Crahay paru en 2019 mais intemporel.

Suzie a perdu son sourire. Ses parents ont beau faire, l'interroger, chercher partout. Son sourire reste introuvable. Alors, pour cacher cette absence, Suzie se dessine mille sourires pour chaque circonstance et situation, un sourire de papier qu'elle accroche à ses oreilles tous les matins. 

Mais un jour le vent coquin emporte tous ses sourires danser dans le ciel. Suzie ne peut les rattraper et se met à pleurer, pleurer, pleurer. Et à parler, parler, parler...

Heureusement ses parents savent nager... et écouter!

Quelques phrases toutes simples, des illustrations un brin naïves, et voilà une histoire qui ne manque pas de nous émouvoir, nous, adultes qui lisons et partageons ce récit avec les plus jeunes, et vous, enfants qui ne manquez pas de nous interroger. Un album tout en douceur, tant dans le texte que dans ses couleurs et ses formes, pour dire le mal-être des plus jeunes, inviter à combler les silences qui parfois sont trop lourds à porter sur de si frêles épaules et qu'il vaut mieux confier. Un album qui parle aussi de bienveillance, d'attention, d'écoute. Un album peut-être un peu prémonitoire et qui n'est pas sans nous évoquer ces masques que la crise sanitaire nous oblige à porter. Ces masques derrière lesquels il devient si facile de se cacher. Ces masques que nos enfants doivent aussi porter. 

Une histoire pour aborder toutes ces questions et ouvrir le dialogue avec les jeunes générations. On en a et ils en ont tellement besoin.

Le sourire de Suzie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Merci pour cette sympathique chronique !
Sourire, Odile
Répondre
M
:-)
M
Un album pour les plus grands donc vu le sujet. J'aime les illustrations et c'est vrai qu'il est un brin prémonitoire :) Merci de nous le présenter
Répondre
M
Oui, au moins 7 ou 8 ans. Toujours avec plaisir, chère Manou!