Jeuditalie : A comme L'Art de la joie

Publié le par Martine

L'Arte della gioia

L'Arte della gioia

De retour au Jeuditalie intercalé dans le Mois italien ce mois-ci avec pour thème du jour la lettre A comme ce roman, que dis-je! cette épopée, L'Art de la joie, signée par Goliarda Sapienza.

Ce roman, je l'ai lu (je m'en rends compte au moment d'écrire ce billet) au cours de l'été 2015, bientôt 4 ans! Et pourtant il est toujours très présent en moi. Je ne vais pas réécrire ma chronique d'alors publiée pour le challenge Pavé de l'été de Brize. D'une part parce que je pense que je n'en changerais pas un seul mot. Et d'autre part parce que j'aime autant que celles et ceux qui ne l'auraient pas lue à parution puissent le faire aujourd'hui s'ils/elles le souhaitent. Cet avis de lecture se trouve donc ici.

Ce que j'ajouterai par contre ce matin. C'est que cette lecture m'a tellement impressionnée (au point que je m'en souvienne avec toujours la même émotion) que j'ai décidé cet hiver de le relire dans sa version originale en italien.

En effet, en 2015, j'avais seulement emprunté ce livre à la médiathèque et, bien sûr, dû le lire en un laps de temps limité. Et même si j'en ai apprécié chaque chapitre, chaque événement, chaque situation et plus particulièrement la personnalité hors normes de Modesta, le personnage principal, je n'ai pas pu annoter les nombreux passages, ou phrases, qui m'ont touchée, parlé, questionné, émue, et je l'ai vraiment regretté.

Car au-delà du récit proprement dit, ce roman est une histoire, celle de Modesta impliquée dans celle du XXe siècle qu'elle traverse pratiquement de bout en bout. Et c'est aussi tout un tas de réflexions sur le monde, sur l'âme humaine, sur nos comportements et attitudes. Des pensées dont j'aurais aimé gardé une trace en les lisant. Ce que je n'ai pas pris le temps de faire il y a quatre ans.

C'est pourquoi, cet Art de la joie, cette Arte della gioia, je l'ai téléchargé sur ma liseuse et je le relis à présent, par étapes, m'arrêtant à certains endroits, relevant certaines idées, réflexions, les relisant, réfléchissant, m'en imprégnant pour m'aider dans mon cheminement personnel. 

Comme un bonbon que l'on savoure doucement et dont on garde le parfum en bouche longtemps après l'avoir terminé...

Jeuditalie : A comme L'Art de la joie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Binchy 18/05/2019 09:06

Suite à ton enthousiasme, je l'ai acheté. Il est dans ma PAL depuis quelques temps déjà. Je ne l'ai pas encore lu tout simplement vu le nombre de pages et qu'il faut que j'avance mes lectures reçues en service presse.
Je le lirai, ça c'est sûr. J'ai d'ailleurs hâte et tu m'en donnes encore plus envie aujourd'hui. Que c'est bien de le lire en Italien.
Je te souhaite un agréable week-end lecture comme je les aime.
Gros bisous.
Bernadette.

Martine 18/05/2019 15:16

Je suis très heureuse de savoir que tu vas le lire aussi bientôt! ça me fait très plaisir car je suis sûre que tu vas apprécier ce roman autant que moi. Merci beaucoup, Bernadette! Bon week-end et gros bisous

manou 16/05/2019 17:37

Tu me donnes envie d'en savoir davantage sur ce livre...Merci Martine

Binchy 18/05/2019 15:27

Et aujourd'hui, je t'admire de lire en Italien ! Que c'est bien !
Merci pour tout Martine.
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Martine 17/05/2019 15:06

J'espère bien! Merci Manou

Mimi 16/05/2019 08:56

Une jolie critique pour attirer le chaland comme un bon plat que l’on repasse par gourmandise !

Martine 17/05/2019 15:06

A savourer tout du long!...