Mon histoire avec Guido

Publié le par Martine

Mon histoire avec Guido

Bien avant mon cher Montalbano, le premier commissaire italien qui a fait battre mon petit coeur de lectrice, c'est le Vénitien Guido Brunetti qui, par ailleurs, n'apprécie pas tellement les Siciliens! 

J'ai fait sa connaissance dans "L'affaire Paola" il y a déjà quelques années et j'ai de suite accroché à la plume alerte et captivante de Donna Leon, à sa façon unique de nous faire découvrir la Sérénissime, ses habitants, ses ruelles, son acqua alta et tout ce qui fait le charme de cette ville unique et magique que je rêve de découvrir et où j'irai un jour très certainement.

A partir de ce roman qui mettait surtout en scène l'épouse raffinée du commissaire et un de ses combats juste et rempli de loyauté, j'ai lu toutes les autres enquêtes menées par Brunetti, l'inspecteur Vianello et l'incroyable secrétaire Elettra, celles parues auparavant et toutes les suivantes.

Si j'ai choisi d'illustrer ce billet sur le thème du jour pour notre Mois italien avec cet ouvrage "Brunetti passe à table" qui n'est pas un roman mais bel et bien un livre de cuisine ponctué d'extraits dans lesquels le commissaire partage la recette présentée soit avec sa famille, soit en compagnie de Vianello, c'est parce que ce livre m'accompagne régulièrement quand je suis à la recherche d'un plat particulier aux saveurs italiennes et vénitiennes à partager.

Les recettes y sont détaillées et commentées en toute simplicité et se révèlent très faciles à réaliser quand on a tous les ingrédients. Ce qui convient parfaitement à la piètre cuisinière que je suis!

C'est donc un ouvrage que j'offre et ai offert assez souvent à qui apprécie la cuisine italienne et que je vous recommande vivement!

Mon histoire avec Guido
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Quelle belle idée de connaître les recettes préférées de nos héros ! J’avais commencé il y a quelques années à recenser les recettes trouvées dans les romans, puis j’ai abandonné l’idée. Je devrais pouvoir retrouver mes notes...
Répondre
M
J'aime beaucoup quand on peut apprécier les mêmes mets et spécialités que nos personnages de romans préférés. Il me semble que cela renforce ce sentiment d'amitié éprouvé. Bonne journée, Mimi!
A
Si je suis allée à Venise en 2006 c'est grâce à Guido, j'j'ai aussi Brunetti passe à table dédicacée par Donna Leon qui est venue au quai du polar à Lyon.
Gisèle
Répondre
M
Bonjour Gisèle, j'aurais vraiment aimé rencontré Donna Leon lors de sa venue à Lyon mais hélas... cela n'a pas pu se faire et je le regrette! Merci pour votre passage ici et ... Bon appétit!