Le Noël d'Agatha

Publié le par Martine

Le Noël d'Agatha

Quel plaisir de retrouver cette chère Agatha Raisin que j'ai un peu délaissée depuis la fin de l'été! Surtout que, là, je la retrouve dans cette nouvelle offerte pour ma liseuse Kobo avec ce titre bien de saison "Le Noël d'Agatha".

Dans son joli village de Carsely, Agatha Raisin s'apprête à fêter Noël de bien triste manière, seule, son ex-mari et voisin James Lacey (et oui, il s'en est passé des choses depuis ma lecture de la quatrième aventure de cette sympathique quinquagénaire!) est parti en voyage et tous ses amis sont en familles ou ont déjà programmé leurs festivités ailleurs. Enfin, tous à l'exception de Roy, le jeune et excentrique agent publicitaire londonien qui a pris la suite d'Agatha lors de son départ en retraite.

Qu'à cela ne tienne! Avec la charmante Mrs Bloxby, l'épouse du pasteur, Agatha recense les six personnes âgées (de 80 ans et plus) esseulées également pour les fêtes et décide de les inviter. Et si, pour l'occasion, elle louera les services d'un traiteur, pour le dessert, c'est elle qui confectionnera le pudding, avec l'aide de Roy toutefois.

Le grand soir arrive et tout se passe à merveille même si Len, vieillard au regard lubrique, n'arrête pas d'adresser des sous-entendus salaces destinés à l'unique personne d'Agatha. Et quand il s'écroule raide mort, la tête dans le pudding, juste au moment où il profitait de la présence d'Agatha à ses côtés pour lui passer la main aux fesses, il n'en faut pas plus pour que la police la soupçonne de meurtre. Et cela, d'autant plus que Freda, une des octogénaires invitées, myope comme une taupe, l'accuse affirmant l'avoir vue enfoncer de force la tête de Len dans le pudding!

Heureusement, malgré le fait que son ami policier Bill Wong soit écarté de l'enquête, l'autopsie révèle un arrêt cardiaque dû à un excès d'alcool et de viagra associé à un coeur déjà bien fatigué. Mais la réputation qu'Agatha entend préserver en a pris un coup à nouveau et celle-ci souhaite plus que tout parvenir à faire entendre raison à Freda!

J'ai toujours entendu ma chère grand-mère dire et répéter que "à cheval donné, on ne regarde pas les dents". Et bien disons que cette nouvelle, signée bien sûr MC Beaton, confirme bien cet adage. Car, si elle se lit très facilement, elle ne restera certainement pas dans les annales! L'histoire est cousue de fil blanc, aucun effet ne nous surprend et même, elle utilise à volonté et grossièrement tous les ingrédients qui font habituellement l'intérêt des romans de cette série. 

Disons que comme je l'avais téléchargée gratuitement sur ma liseuse, je l'ai lue et voilà!

Je la compte cependant pour les challenges Polars et thrillers chez Sharon et Christmas Time chez MyaRosa.

Le Noël d'Agatha
Le Noël d'Agatha
Le Noël d'Agatha
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MyaRosa 17/12/2018 21:33

Mince. J'espère ne pas être déçue. J'ai prévu de la lire ce soir et je l'attendais avec impatience.

Martine 18/12/2018 15:00

Non, ce n'est ps une déception. Juste qu'elle ne laissera pas un souvenir impérissable!