Une histoire de Rimes

Publié le par Martine

En ce moment, je roule beaucoup et rien ne ma fait plus plaisir que de chanter en conduisant!
Surtout quand il s'agit des "Rimes" de Claude Nougaro et qu'elles sont interprétées par Maurane! Et tant pis s'il pleut!!!

J'aime la vie quand elle rime à quelque chose
J'aime les épines quand elles riment avec la rose
J'aimerais même la mort si j'en sais la cause

Rimes ou prose

J'aime ma chanson quand elle rime avec ta bouche
Comme les ponts de Paris avec bateau-mouche
Et la perle des pleurs avec l'œil des biches

Rimes tristes

J'aime les manèges quand ils riment avec la neige
J'aime les nains qui riment avec Blanche-Neige
Rimons rimons tous les deux
Rimons rimons si tu veux
Même si c'est pas des rimes riches
Arrimons-nous on s'en fiche

J'aime les manèges quand ils riment avec la neige
J'aime les nains qui riment avec Blanche-Neige
Rimons rimons tous les deux
Rimons rimons si tu veux
Même si c'est pas des rimes riches
Arrimons-nous on s'en fiche

J'aime la vie quand elle rime à quelque chose
J'aime les épines quand elles riment avec la rose
J'aimerais même la mort si j'en sais la cause

Rimes ou prose

J'aime ma chanson quand elle rime avec ta bouche
Comme les ponts de Paris avec bateau-mouche
Et la perle des pleurs avec l'œil des biches

Rimes tristes

J'aime les manèges quand ils riment avec la neige
J'aime les nains qui riment avec Blanche-Neige
Rimons rimons tous les deux
Rimons rimons si tu veux
Même si c'est pas des rimes riches
Arrimons-nous on s'en fiche

J'aime la vie quand elle rime à quelque chose
J'aime les épines quand elles riment avec la rose
Rimons rimons belle dame
Rimons rimons jusqu'à l'âme


Publié dans Poésies et chansons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

chaude voix de Maurane
qui va droit à l'âme
sert avec brio
les vers de Nougaro

bonne route !


Répondre
M

Très poétique! Merci et bon dimanche!


A

J'aime beaucoup les textes de Nougaro


Répondre
M

Je les apprécie aussi beaucoup! Bon dimanche, Anjélica!


M

Cela nous rappelle le fameux calembour de Victor Hugo dans "Booz endormi".

"Tout reposait dans Ur et dans Jérimadeth (j'ai rime à dait)
Les astres émaillaient le ciel profond et sombre;
Le croissant fin et clair parmi ces fleurs de l'ombre
Brillait à l'occident et Ruth se demandait...etc


Répondre
M

Bien vu!
Bonsoir M. Pellosso!


C

c'est vrai que c'est joli...........


Répondre
M

Merci Clau!
Bonne soirée!
Bizzz


K

2 très grands de la chanson .....
bisous


Répondre
M

Je suis bien d'accord!
Merci de votre visite!
Bizzz