Enquête dans le brouillard

Publié le par Martine

Enquête dans le brouillard

Il y a quelques jours, George du blog Les livres de George a lancé un challenge de lectures communes sur deux ans auquel j'ai de suite adhéré, "le challenge Lynley et Havers" du nom des deux enquêteurs anglais nés sous la plume de l'auteure américaine Elizabeth George. Cette série, je la suis depuis plusieurs années mais, suite à certain événement dramatique survenu dans la vie de l'inspecteur Thomas Lynley qui m'a vraiment bouleversée, j'ai arrêté. Pour mieux reprendre il y a deux ans. Avec toujours le même bonheur et la même boule au ventre quant aux sujets de société que l'écrivain aborde et auxquels les deux enquêteurs sont confrontés. 

Avec un talent rare, Elizabeth George traite des noirceurs de l'âme humaine et nous en démonte les mécanismes dans une analyse psychologique des plus poussée. C'est ce qui me plait chez cet écrivain et qui m'a donné envie de relire cette série depuis le début. 

Dans "Enquête dans le brouillard", on fait donc la connaissance de l'inspecteur Thomas Lynley, jeune comte d'Asherton 8e du nom, la trentaine aisée, blond aux yeux bleus, roulant en Bentley. Ce qui a le don d'agacer le sergent Barbara Havers, à peine plus jeune que Lynley qui est tout son contraire. Aussi moche physiquement qu'il est séduisant. Aussi mal fagotée qu'il est élégant. Et issue d'un milieu social ouvrier quand, lui appartient à l'aristocratie. Tous deux travaillent à Scotland Yard.

Lorsqu'ils sont amenés à collaborer ensemble pour la première fois, c'est sur le meurtre de Willian Teys, décapité par sa fille cadette, Roberta, qui a reconnu les faits. Mais trop de doutes subsistent aux yeux du père Hart, venu solliciter Scotland Yard depuis Keldale dans le Nord-Yorkshire où se sont déroulés les faits trois semaines plus tôt.

L'enquête en elle-même et son dénouement, je ne vais pas vous les dévoiler parce qu'il faut vraiment lire ce polar parfaitement maîtrisé, d'une actualité brûlante malgré sa publication en 1990 pour sa traduction française et où l'on va de surprises sordides en découvertes inattendues.

On y apprécie l'antagonisme immédiat que le sergent Havers éprouve pour le bel inspecteur Lynley, le drame familial qu'elle vit dans son quotidien. Mais on y découvre aussi la blessure amoureuse dont souffre encore Thomas même s'il fait tout pour le cacher. Et on y rencontre le couple Saint-James, formé par Simon, ami de Lynley, et Deborah. Deux personnages qu'on sera amené à revoir. Mais ça, c'est une autre histoire...

Lecture (re)faite pour le challenge Lynley et Havers chez George, Polars et thrillers chez Sharon et A year in England chez Martine, Lou et Cryssilda.

Enquête dans le brouillard
Enquête dans le brouillard
Enquête dans le brouillard
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

George 21/03/2021 11:40

Comme toi, l'aspect psychologique me plait beaucoup que ce soit pour trouver les criminels que dans les rapports avec les personnages récurrents. C'est le sel de cette série. Merci pour cette première participation !

Martine 22/03/2021 10:50

Merci George. C'est un vrai bonheur de replonger dans cette série.