Ma Mamie en poévie

Publié le par Martine

Ma Mamie en poévie

La jeune narratrice a beaucoup de chance. Sa Mamie vit en poévie. Ce qu'aime sa grand-mère, c'est renommer les mots, les appeler autrement en leur octroyant un sens rapprochant mais beaucoup plus doux à l'oreille, beaucoup plus musical. Avec sa Mamie, la fillette aime aussi l'écouter chanter des airs d'autrefois. Et tant pis si certaines paroles lui échappent, tant qu'on peut fredonner et danser ensemble... 

Ce très bel album signé François David et Elis Wilk pour les éditions Cot Cot Cot (quel nom fantastique! déjà tout un poème en soi) pose des mots simples et drôles pour parler avec les enfants du temps qui passe, de la vieillesse et de son triste compagnon (parfois) la terrible maladie d'Alzheimer. 

Cette histoire toute en tendresse et poésie s'aborde comme un jeu. On a envie nous aussi, comme la petite narratrice et sa soeur, de jouer avec les mots, de leur trouver une autre appellation, plus harmonieuse, plus mélodieuse. D'ailleurs le texte nous y invite.

Et puis ces chansons d'autrefois, quasi oubliées, celles que je fredonnais moi aussi avec ma chère grand-mère il y a bien longtemps, celle qui mettait les larmes aux yeux de mon père et qu'il n'a jamais réussi à chanter complètement, la gorge nouée par l'émotion, le souvenir de sa mère omniprésent dans son coeur.

Et ces jeux, ces danses, ces moments partagés, au-delà de ce que l'enfant n'est pas encore à même de comprendre, prennent alors un sens complètement inattendu. C'est la joie, c'est l'affection, c'est la gaieté, les rires ensemble, la tendresse... qui s'étalent dans ces pages. Ces mots, ces instants précieux qui laisseront les plus beaux souvenirs.

Une très jolie découverte que cet album et sa maison d'éditions.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article