Jeuditalie : Les filles vont bien

Publié le par Martine

Le ragazze stanno bene

Le ragazze stanno bene

J'ai longtemps cherché pour trouver le pendant de mon cher magazine Femmes Ici et Ailleurs en Italie jusqu'à finalement trouver cet essai signé Giulia Cuter et Giulia Perona "Le ragazze stanno bene" (les filles vont bien) paru en fin d'année 2019 chez HarperCollins

Comme mon magazine préféré, cet ouvrage parle d'égalité hommes-femmes dans tous les secteurs d'activités qu'ils soient économique, culturel, salarial, de l'entreprise, agricole, associatif, politique... en Italie. Il nous propose un rappel historique sur le chemin parcouru et des pistes pour avancer et lutter contre un retour en arrière toujours possible malheureusement. En même temps, certaines initiatives y sont valorisées tandis que d'autres sont mises à l'index.

J'ai bien apprécié la lecture de cet ouvrage qui m'a permis en même temps de découvrir l'association Senza rossetto (Sans rouge à lèvres) qui milite au quotidien pour l'égalité, initiée par les deux co-auteures de cet ouvrage qui en constitue une belle vitrine.

Et mardi en fin de journée, j'ai pu assister en live sur Facebook à une rencontre entretien entre les deux jeunes auteures et Sara et Elena membres du blog associatif "Le donne della porta accanto" (Les femmes de la porte d'à côté) qui met en avant des projets et actions initiés par des femmes en Italie. Une belle rencontre et des échanges passionnants qui ont duré pratiquement 2 heures et auxquels je n'aurais pas pu assister autrement.

Et puisqu'on parle de Facebook, je vous invite (si vous le souhaitez) à participer au Salon du livre de Turin qui aurait dû se dérouler ce week-end et qui finalement se tiendra en live avec tout un programme de rencontres avec les écrivains ouvert à tous.

Jeuditalie : Les filles vont bien
Jeuditalie : Les filles vont bien
Jeuditalie : Les filles vont bien
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article