Romanceros

Publié le par Martine

Romanceros

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises des très bonnes nouvelles que Frédérique Trigodet publie régulièrement dans l'hebdomadaire Nous Deux. Eh bien! Pour celles et ceux qui ne les auraient pas encore (ou pas toutes, comme moi qui en ai "manqué" deux), l'éditeur Ska numérique en a regroupé trois qui paraissent en ce mois de février, mois de Saint-Valentin.

Sur ces trois nouvelles, j'ai lu la troisième "Post-it d'amour" (parue dans Nous Deux sous le titre "Petits messages d'amour") et je vous invite à (re)lire mon avis ici si vous le souhaitez.

Quant aux deux premières, à ma grande surprise, je ne les avais pas lues et j'ai pu ainsi apprécier pleinement deux lectures attachantes, tendres, saupoudrée d'un soupçon d'érotisme pour la première, et dans les règles de l'art de la nouvelle sentimentale traditionnelle. Le tout porté par l'écriture très agréable de Frédérique Trigodet, avec juste ce qu'il faut là où il faut.

La première nouvelle de ce recueil "Romanceros", Coeurs perdus dans les dunes, nous met en présence de Sophie, la cinquantaine, divorcée mais en excellents termes avec son ex, qui sort tout juste d'un burn out, cette dépression qui touche de plus en plus de monde dans le milieu professionnel. Pour compléter son traitement et en attendant d'entamer une psychothérapie, elle décide de louer un mobile-home dans un camping où elle peut profiter du calme de l'arrière saison et de longues randonnées pédestres sans devoir rendre de comptes à personne. Seulement voilà, à l'occasion du départ d'une des employées, les propriétaires du camping organisent une petite fête surprise à laquelle sont conviés les quelques locataires de ce mois de novembre. Et c'est là que Sophie fait la connaissance d'Erik...

La deuxième, un peu plus soft, est titrée "Marin des montagnes". Marin a tout plaqué pour s'installer à la montagne avec sa dulcinée, Samantha, où le couple était sensé ouvrir des chambres d'hôtes. Seulement voilà, ce grand amour n'était visiblement qu'un feu de paille pour la jeune femme et Marin se retrouve seul à broyer du noir et à devoir renoncer à ce beau projet. Alors qu'il cesse son activité, arrive Ophélie qui, visiblement, n'a pas reçu le mail d'annulation des locations envoyé par Marin. Et cela tombe plutôt bien puisque Ophélie est elle aussi en quête d'un endroit isolé pour se remettre d'une rupture amoureuse...

Trois excellentes nouvelles à savourer en ce premier lundi de février!

Romanceros
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article