Flocon d’argent

Publié le par Martine

Flocon-d-argent.jpg

 

Il était une fois un roi et une reine qui ne pouvaient pas avoir d’enfant et cela les désespérait ! Cela vous rappelle quelque chose ? C’est sur cette base célèbre que Corine Pourtau est partie pour nous raconter l’histoire résolument moderne de cette princesse qui l’est tout autant.

En effet un beau jour, ce roi et cette reine ont enfin une petite fille. Mais, erreur de manipulation ou de formule magique de la fée qui leur accorde ce miracle, cette princesse est blanche, sans aucune couleur et même presque sans voix ! D’où son joli nom de Flocon d’argent. Vous imaginez bien que tout ceci n’a rien qui puisse combler la belle princesse que Flocon d’argent souhaite devenir, et celle-ci va donc devoir employer tous les moyens modernes de communication à sa disposition pour, enfin, prendre un peu de relief !

Pour le compte des éditions Hatier Ribambelle, Corine Pourtau nous offre un texte pour les enfants qui commencent à lire tout seuls de bien belle qualité. Avec un humour complice, les mésaventures de cette princesse version années 2000 nous sont distillées en toute simplicité. Certes certaines ficelles sont joliment tirées et on ne se laisse aucunement abuser par la teneur du récit. Mais on se laisse prendre facilement au jeu et les trésors d’imagination que notre princesse met au point pour développer sa personnalité nous font sourire plus souvent qu’à notre tour et on se surprend à vouloir l’accompagner sans réserve dans sa démarche. Un bien joli conte des temps modernes à apprécier sans restriction avec les petits lecteurs.

 

Livre album acheté dimanche au Salon du livre Festilivres à Sarras qui me permet de participer aussi au Mercredi, journée des enfants de Liyah.

 

Mercredi journée des enfants2

Publié dans lectures jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

bonjour Martine, il a l'air bien ce livre, il m'arrive souvent de lire les livres de mes filles de ABCD ou de la bibliothèque bises
Répondre