Caviar, vodka et poupées russes

Publié le par Martine


De Oksana Rogski paru chez Calmann-Lévy.
J'avais bien apprécié la présentation qu'en avait faite ma collègue Sylvie lors de notre avant-dernier cercle de lecture en novembre et dès que j'ai eu l'occasion de le lire, je n'ai pas hésité. Je ne le regrette absolument pas tant ce roman est plaisant et agréable tout en abordant un univers qui, pour le coup, m'était inconnu et m'intrigue à présent.
Inscrit dans ce qu'on a coutume de nommer la Chick Litt (ou littérature de poulette) appellation donnée à ces romans légers et humoristiques qui ne prêtent pas à conséquence si ce n'est celle de nous divertir, ce roman en possède tous les bons ingrédients. Une situation de crise gérée par une femme et en conclusion un Happy End des plus savoureux, tout y est.
Alors qu'elle vient d'apprendre que son mari, Serge, la trompe allègrement depuis plusieurs mois, une jeune femme "elle" apprend par téléphone que le-dit mari vient d'être abattu de cinq balles dont deux fatales devant chez lui en plein coeur de Moscou. Mère d'une fillette de 8 ans, elle doit alors s'organiser pour protéger son enfant, et elle par la même occasion, et apprendre à accepter ce sentiment ambigüe où le soulagement de ne plus avoir à supporter les infidélités de son mari le dispute au chagrin causé par sa mort. En même temps, quasi obsédée par cet assassinat, une seule idée domine dans son esprit: celle de venger cette mort et, pour cela, elle n'hésite pas à engager quelqu'un.
Enfin, et malgré toute cette accumulation difficile à vivre, elle est contrainte, pour pouvoir conserver le train de vie auquel elle est habituée, de se mettre à travailler et de créer sa propre entreprise. Ce qui, entre deux tournées dans les magasins avec ses éternelles bonnes copines, la place à son tour dans le viseur de tueurs à gages bien intentionnés.
Jonglant avec nos sentiments et un humour des plus décapants, Oksana Rogski, qui signe avec ce "Caviar, Vodka et Poupées russes" son premier roman, nous offre une histoire bien ficelée avec des personnages au caractère bien trempés entraînés malgré eux dans une aventure dont l'issue sera heureuse, je vous rassure, mais qui ne néglige aucun rebondissement pour notre plus grand plaisir de lecteur. Une excellente découverte...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

DF 12/02/2020 15:56

Un roman sympathique en effet! J'en parlais l'autre jour:

http://fattorius.blogspot.com/2020/02/oksana-robski-qui-tue-serge.html

Chick-lit, mais avec toutes sortes d'ingrédients inattendus dans le genre!

Florinette 07/01/2009 12:23

D'habitude, je ne suis pas très attirée par la Chick Litt, mais ce que tu en dis me plaît...Merci Martine et bonne journée !

Martine 09/01/2009 15:52


@ Florinette: C'est surtout un roman pour passer un bon moment tranquille!! Merci pour tes visites qui sont un réekl plaisir à chaque fois...


Laure 07/01/2009 10:06

ça m'a l'air bien! merci et tous mes voeux pour cette nouvelle année! Laure

didime 06/01/2009 18:37

je prend idée dans ton blog pour les livres que je lis...mais défois il ne l'on pas encore et pas encore commander...bizzz à+

Martine 06/01/2009 19:35


@ Didime: Tu peux aussi les réserver à la bibliothèque. ou leur suggérer de les acheter... Merci pour ta fidélité! Bizzz