La vie cachée de Lola

Publié le par Martine

La vie cachée de Lola

A chaque fois que je lis un roman de Dany Rousson, je me dis qu'elle a atteint son top niveau tant dans l'originalité de ses histoires, que dans leur contenu, leur rythme et par la qualité de son écriture sensible, douce et d'une rare authenticité. Et à chaque fois, l'écrivain parvient à me surprendre et à m'enchanter, m'emmenant dans des récits enlevés et passionnants et réussissant la prouesse de me faire découvrir tout un pan de notre Histoire que je connais mal ou très peu.
C'est ce qui s'est passé avec "La vie cachée de Lola" et je remercie sincèrement Dany Rousson et sa maison d'éditions, Presses de la Cité collection Terres de France, pour cet "entre deux" littéraire unique et d'une grande richesse.
A 60 ans, Angèle, divorcée depuis 11 ans et jeune retraitée ne croit plus en l'amour et partage son existence entre les repas dominicaux avec sa fille, ses sorties avec ses amies, les visites du chat du voisin qu'elle surnomme affectueusement Monseigneur et son goût pour la pâtisserie. Une vie tranquille et bien ordonnée qui va prendre un tournant inattendu quand sa vieille tante Lucie lui demande de lui rendre visite pour qu'elle puisse lui confier certains épisodes de la vie de sa soeur et mère d'Angèle, Lola, avant qu'il ne soit trop tard. 
Intriguée, et encouragée par son frère, Angèle quitte sa chère Provence et sa routine rassurante pour se rendre à Lyon afin d'y rencontrer Lucie et découvrir ce que cette tante qu'elle ne connait pas vraiment a à lui révéler sur sa mère décédée six ans plus tôt.
Avec une telle mise en bouche, autant dire que mon intérêt et ma curiosité étaient bien éveillés et c'est avec un immense plaisir de lecture que je suis partie à la rencontre de ces deux soeurs prises dans la tourmente historique, Lola et Lucie. L'histoire se dévoile peu à peu par l'intermédiaire des confidences que Lucie a retranscrites dans un cahier et qu'elle demande à Angèle de lire. La fuite du régime franquiste quand Lola avait 8 ans et Lucie 5, l'enfermement dans la prison de Lodève et le drame, impensable, horrible, insupportable.
J'ai de suite été en empathie avec Angèle. J'ai apprécié son caractère accommodant, sa façon toute personnelle de placer le bien-être des autres avant le sien. J'ai partagé ses larmes au fur et à mesure de sa lecture et j'ai aimé la voir revenir au présent, à son présent, grâce à son voisin, Calixte, avec qui une belle histoire d'amour s'installe doucement.
Un roman à mettre entre toutes les mains, ne serait-ce que pour la grande leçon d'Histoire qu'il nous fait découvrir.

La vie cachée de Lola
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dany Rousson 01/09/2021 17:29

Je suis touchée de lire votre article sur mon nouveau roman.
Un grand merci pour ce retour de lecture.
Avec toute mon amitié.
Dany Rousson

Martine 02/09/2021 15:45

Tout le plaisir est pour moi! Merci à vous