Les dames de Marlow enquêtent. Mort compte triple

Publié le par Martine

Les dames de Marlow enquêtent. Mort compte triple

Vous ai-je déjà dit que je suis devenue accro aux Cosies mysteries, ces enquêtes policières souvent anglaises menées le plus souvent par des amateurs? Sûrement. Et si j'avais omis de le faire, voilà qui est réparé.

Cette fois-ci, c'est Robert Thorogood qui nous fait faire la connaissance de ce trio féminin inénarrable dont la traduction de Sophie Brissaud pour les éditions de la Martinière vient de paraître et me comble.

Ce trio vit donc dans la petite ville sans histoires de Marlow et se compose de Judith Potts, excentrique vieille dame de 77 ans qui se passionne pour la rédaction de mots croisés, aime se baigner nue dans la Tamise les soirs de fortes chaleurs et ne sort jamais sans se couvrir de sa longue cape. Avec elle, on trouve Susie, promeneuse de chiens et grande bavarde qui s'intéresse un peu trop à la vie de ses voisins, et Becks, qui s'ennuie prodigieusement dans sa mission d'épouse du vicaire à qui personne ne prête attention. Toutes trois vont faire connaissance au fur et à mesure de l'histoire qui se concentre quand même bien autour de Judith.

C'est justement lors d'une de ses baignades nocturnes estivales que la vieille dame entend son voisin crier juste avant un coup de feu fatal. Mais si Judith est persuadée que Stefan, grand amateur d'art et collectionneur, a bien été assassiné, ce n'est pas le cas de la police. D'autant plus que rien ne semble avoir été dérobé. 

Seulement lorsqu'un deuxième meurtre se produit sur le même mode opératoire, force est de constater qu'il y a bel et bien un criminel en série à Marlow! Mais quel lien peut-il bien y avoir entre ces deux assassinats? Et avec le troisième qui ne tarde pas à survenir? C'est ce que ces trois femmes uniques en leur genre vont découvrir à force de recoupements, de fouiner dans les affaires d'autrui et de persévérance allant même jusqu'à se faire engager par la police locale comme enquêtrices bénévoles.

Un très agréable moment de lecture en compagnie de ces trois dames originales, facétieuses, malignes, un peu trop curieuses, désarmantes et intrépides. J'y ai pleinement apprécié le côté kitsch, un peu désuet même si l'histoire est contemporaine, cet humour anglais inégalable et le suspense que l'auteur y distille peu à peu, avec une résolution qui ne manque pas d'imagination ni d'esprit retors!

Je compte cette lecture pour le mois anglais chez Lou, Martine et Cryssilda et pour le challenge Polars et thrillers chez Sharon.

Les dames de Marlow enquêtent. Mort compte triple
Les dames de Marlow enquêtent. Mort compte triple
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lcath 12/06/2021 12:47

Hum, à suivre les lectures du mois anglais, Miss Marple a fait des adeptes on dirait .

Martine 12/06/2021 16:23

Complètement ! :-)

rachel 11/06/2021 22:01

et bin tout un chouette cosy mysteries.....oui

Martine 12/06/2021 10:36

:-)