My funny Valentine

Publié le par Martine

My funny Valentine

Il est des titres et des couv qui peuvent être trompeurs et s'avérer au final une heureuse découverte. C'est le cas avec cette nouvelle de Chloé Boffy et j'en suis absolument ravie. "My funny Valentine" m'a d'abord séduit par ce titre, en anglais certes, et cette couv colorée, pleine de peps et je m'attendais en toute logique à une charmante histoire, légère, piquante et acidulée forcément tournée sur la Saint-Valentin. Or il n'en est rien et j'applaudis à deux mains le talent de Chloé Boffy qui nous offre ici un texte tendre, fort, parfois brutal mais d'une grande, d'une immense sensibilité. Une déclaration d'amour dans toute sa beauté.

De Saint-Valentin, il est bien question pourtant puisque Zoé s'apprête à passer cette soirée du 14 février seule, repliée sur elle-même, à l'abri de son petit appartement. Et cela pour la quinzième année consécutive! Non que la jeune trentenaire soit un petit laideron, célibataire, laissée pour compte. Non, bien au contraire. La jeune femme est charmante, d'un caractère gai et enjoué, doté d'un bon sens de l'humour et en couple avec son amoureuse Lucie, rencontrée l'été précédent. Une belle histoire d'amour partagé qu'elles vivent dans les meilleures conditions. Alors, pourquoi ne passent-elles pas cette fête des amoureux(ses) ensemble? Pourquoi Zoé s'y refuse-t-elle laissant Lucie, sa Luce (lumière en italien) se morfondre alors que cette dernière a tout prévu pour que cette soirée soit absolument magique?

C'est la magie justement qui va agir en cette fin de journée alors que Zoé traine dans son appartement en pyjama devant la télé en s'empiffrant. Une douce magie qui se matérialise dans le corps de la fée Valentine (d'où le titre de cette nouvelle) qui va accompagner la jeune femme dans sa prise de conscience, douloureuse mais ô combien nécessaire, et qui la conduira au happy end que l'on espère de tout coeur.

Pourquoi cette histoire m'a émue, c'est une évidence. Avec talent, tact et une sensibilité extrême, Chloé Boffy nous conte ici l'histoire d'un "coming out", d'une acceptation de soi, d'un "parcours du combattant", tout ce que Zoé a vécu, les humiliations, le mépris, les moqueries, les insultes subies simplement à cause de son homosexualité et qui n'aurait jamais dû être. Avec une authenticité réelle, parsemée d'humour et romancée (pour alléger, aérer la lourdeur, la teneur de cette histoire), Chloé Boffy nous parle d'amour et de reconnaissance. Et c'est beau, magnifiquement beau. Peut-être, sans doute, une des plus belles histoires d'amour lues jusqu'à présent (et pourtant je ne les compte plus!)

My funny Valentine
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Aline Jouet 02/02/2021 08:22

Merci pour cet article. Vous étes bienvenu sur mon blog.

Martine 03/02/2021 16:14

Merci Aline