RP C'eravamo tanto odiati

Publié le par Martine

Nous nous sommes tant détestés

Nous nous sommes tant détestés

Deuxième lecture italienne de cette nouvelle année et deuxième coup de coeur avec cette romance de Joanne Bonny, également parue chez Newton Compton Editori (quelle chance, j'ai!) et littéralement succulente. J'ai tout aimé dans cette histoire qui m'a emportée dès les premières lignes. Un flash-back 10 ans plus tôt en préambule et plongée directe dans l'histoire aux chapitres suivants.

J'ai tout aimé vraiment. Du thème de l'histoire, de son univers particulièrement féroce qu'on découvre par le petit bout de la lorgnette et qui n'en laisse pas de nous interroger, de ses dialogues riches et percutants, absolument savoureux (c'est d'ailleurs par eux que se construit la trame de cette romance) jusqu'à ce lien magique qui finit par réunir les deux protagonistes comme dans toute belle romance qui se respecte. Mais au fait qui sont-ils?

Olivia Ferrari anime une émission télévisée à succès "Questa mattina" (ce matin). Ce qui lui est véritablement monté à la tête, aggravant son caractère déjà fier et arrogant et la rendant quasiment insupportable. Rien, ni personne ne peut se mettre en travers de son chemin. Ce qu'elle veut, elle l'a. Et gare à qui ne satisfait pas à ses exigences. Bref c'est une vraie peste.

Alors, le jour où Andrea Fabbri, coach bien-être invité de son émission, oppose un véto catégorique à ses avances évidentes, forcément Olivia le vit très mal et se jure de venger cet affront. Sauf que la notoriété montante du jeune homme retient l'attention de son producteur qui décide de l'engager pour co-animer l'émission vedette d'Olivia afin d'en augmenter encore l'audience. Dès lors la guerre est déclarée entre les deux jeunes gens qui doivent composer entre sourires à l'antenne et se prendre copieusement de bec le reste du temps. Une situation intenable qui n'est pas sans réveiller certain souvenir et qui risque bien de les mener à un point de non-retour. Ou pas...

Je n'ajouterai pas grand chose à ce que j'ai déjà écrit plus haut si ce n'est que cette romance se lit d'une traite, nous fait jubiler, rire par le cocasse de certaines scènes, nous touche par ses dialogues incisifs et nous émeut, forcément. Un beau talent littéraire découvert ici et un nom à retenir dans l'univers de la romance, celui de Joanne Bonny.

RP C'eravamo tanto odiati
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 12/01/2021 08:56

Encore une belle romance à découvrir...Tu vas finir par me donner envie de me plonger dans ces lectures que je lis peu jusqu'à présent ! Belle journée

Martine 12/01/2021 15:56

Oh ce serait super! Bonne journée à toi aussi, Manou! Bises