Review Party Un amore oltre il dolore

Publié le par Martine

Un amour plus fort que la douleur

Un amour plus fort que la douleur

Parmi les maisons d'éditions italiennes que j'apprécie particulièrement, la ODE edizioni se trouve en très bonne place pour la qualité de sa ligne éditoriale et les ouvrages qu'elle défend. C'est donc toujours avec plaisir que je participe à ses lectures communes et davantage encore quand je lis une histoire comme celle signée par Cassidy O'Toole dont je vais vous parler à présent.

La petite Megan grandit au côté de sa mère Avril, alcoolique qui se prostitue pour assurer le minimum de leur quotidien. Cette situation expose la fillette à bien des commentaires et railleries, en particulier de la part de Carter, un garçonnet à peine plus âgé qu'elle qui, lui aussi, vit seul avec sa mère récemment divorcée.

Dans cette ambiance de tristesse, honte et cruauté enfantine mêlée, les rencontres entre les deux enfants puis les deux jeunes gens sont à chaque fois explosives, Megan ayant pris de l'assurance et répondant hardiment à toutes les provocations. Jusqu'à ce jour fatidique où Megan découvre que sa mère est partie, lui laissant pour seule explication une lettre qui va bouleverser son existence. Désormais seule au monde, Megan ne peut compter que sur elle-même pour s'en sortir, armée de volonté et se refusant à suivre le modèle maternel. C'est à ce moment-là que, contre toute attente, Carter se manifeste à nouveau auprès d'elle. Mais avec quelles intentions? Car Megan n'a pas oublié leurs altercations et ne peut vraiment pas lui accorder la confiance que le jeune homme semble vouloir gagner...

Cette histoire m'a émue d'entrée de jeu. D'autant plus que Cassidy O'Toole se garde bien de tomber dans un mélo mièvre et reste dans un réalisme des plus prenant. On ne peut alors qu'entrer de suite en empathie avec la petite Megan, son esprit rebelle et vindicatif, l'affection qu'elle porte naturellement à sa mère qu'elle défend bec et ongles, se refusant obstinément à écouter tout ce qu'on lui dit et n'hésitant pas à se battre, à ses propres risques, pour ne plus entendre les railleries et autres allusions. 

Alors, oui, au début, j'en ai voulu à Carter, ce jeune garçon le plus virulent dans ses attaques. Mais peu à peu la situation évoluant, j'ai commencé à comprendre tout ce qu'il cache derrière son comportement agressif. Pour lui aussi, la vie n'est pas tendre. Lui aussi a assisté à des scènes qu'il n'aurait jamais dû voir, ni subir. D'où cette violence gratuite qu'il déverse ensuite. 

La route sera longue pour que les deux jeunes gens finissent par reconnaître le lien d'amour qui les réunit et l'acceptent. Mais c'est ce qui fait tout le charme de cette romance ô combien troublante et touchante. Et je ne peux que saluer la qualité d'écriture de l'auteure, sa façon unique de nous faire apprécier ses personnages, les sentiments et émotions qu'elle leur prête et nous distille par petites touches successives, sa compréhension de la psychologie enfantine en plus du reste, et cette réalité, triste et sombre et pourtant tellement au fait de ce que vivent nombre d'enfants souvent à l'insu de tous.

J'ai apprécié vraiment que Cassidy O'Toole emprunte le genre de la romance pour traiter d'un sujet si lourd, en particulier à si peu de temps de la Journée internationale des droits de l'enfant et de celle des violences faites aux femmes. Et bien sûr j'applaudis à deux mains ODE Edizioni de l'avoir suivie dans la publication de cette histoire bouleversante.

Review Party Un amore oltre il dolore
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article