Le Café des Voyageurs

Publié le par Martine

Le Café des Voyageurs

C'est toujours un plaisir de retrouver la plume tendre, sensible et ironique de Frédérique Trigodet que ce soit chez Ska éditeur numérique ou en revues papier comme c'est à nouveau le cas pour cette nouvelle "Le Café des Voyageurs" parue dans l'hebdomadaire Nous Deux du 23 juin dernier. 

Léon travaille dans ce qui ressemble fortement à une structure telle que le Pôle Emploi. Sa mission, accompagner les personnes en difficultés vers un retour à une vie sociale et professionnelle, n'a pas l'attrait valorisant qu'il en escomptait. Et sa désillusion égale son ennui à ne gérer que des dossiers dont l'identité se résume à un simple numéro.

Cette déception pourrait être supportable s'il la partageait mais Léon reste un éternel célibataire dont les rares histoires sentimentales se sont toutes terminées par une rupture. Ce qui l'a amené à s'inscrire sur un site de rencontres où il a fait la connaissance virtuelle de Sonia, à peu près dans la même situation que lui.

Leurs premiers échanges écrits puis téléphoniques se passent si bien qu'ils ont décidé de se rencontrer, enfin., au Café des Voyageurs le bien nommé. Ou pas. Car c'est bien connu, les "voyageurs" ne se retrouvent pas qu'au café. Restaurants, brasseries... leur sont aussi ouverts!...

De son écriture alerte et sobre, Frédérique Trigodet nous tisse une sympathique histoire d'amour certes mais pas seulement. Sans en avoir l'air, elle nous parle de chômage, de travail alimentaire faute de mieux, d'ennui professionnel et d'ennui tout court, de rendement "toujours plus", la quantité au détriment de la qualité, de solitude, du mal-être des jeunes, de misère sociale mais aussi d'espoir, ce formidable espoir qui aide à garder la tête hors de l'eau, qui revient toujours nous hanter quand on n'y croit plus, qui nous pousse à nous accrocher et à oser pour des jours meilleurs.

Comme souvent dans cette revue, cette nouvelle est pleine de tendresse et d'émotions, d'humour et de dérision, le tout saupoudré de cette part d'ironie, griffe littéraire de Frédérique Trigodet.

A commander ici.

Le Café des Voyageurs
Le Café des Voyageurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Je passe te souhaiter un agréable mois d'août, de bonnes vacances Martine accompagnés bien évidemment d'excellentes lectures comme tu sais si bien nous conseiller.
Gros bisous.
Bernadette.
Répondre
M
Merci beaucoup, chère Bernadette. Très bon mois d'août à toi aussi, riche de belles lectures! Gros bisous