Rien ne va plus, Alice

Publié le par Martine

Rien ne va plus, Alice

Ce n'est pas une mais deux bonnes nouvelles que je partage en ce dernier lundi de juillet.

La première "Rien ne va plus" est signée Sophie Henrionnet et nous présente Olympe McQueen, héroïne que l'on peut retrouver dans "Tout est sous contrôle" paru aux éditions Charleston

Olympe est donc une jeune femme d'une trentaine d'années, mariée à Bertrand, mère de l'espiègle Aglaé, photographe reconnue dans sa profession mais qui a mis un frein à sa carrière à la demande expresse de Bertrand. Depuis peu, elle s'est remise au sport qu'elle pratique en salle après avoir déposé Aglaé chez son ami Hugo pour laisser Bertrand se reposer au calme dans leur appartement. Mais Olympe est aussi un peu (beaucoup) écervelée. Et ce matin, elle a encore oublié la carte de son club de sport. Ce qui l'oblige à retourner chez elle en toute discrétion. Mais là, une surprise de taille l'attend. Une surprise qui va lui ouvrir de toutes nouvelles perspectives!

Dans la deuxième de ces nouvelles romancées, on fait la connaissance d' "Alice" amie de Zoé dont on partage les aventures dans "La plage de la mariée" sous la plume de Clarisse Sabard. Egalement publiée chez Charleston.

Psychologue, Alice, bientôt quinqua, vit en Floride aux Etats-Unis avec sa fille étudiante Sally depuis sa séparation d'avec son mari Boyd. Venue prendre un peu de repos dans la maison que ses parents possèdent dans le Wyoming en leur compagnie et celle de Sally, elle ne peut s'empêcher de ressasser les événements dramatiques vécus récemment. C'est pourquoi lorsque sa mère, Sylviane, d'origine française, décide de retourner en Bretagne chez son frère avant que celui-ci ne mette en vente la pâtisserie familiale, Alice décide d'être aussi du voyage. Une décision lourde de conséquences...

De l'art et la manière de découvrir deux auteures de romances à la française et d'avoir envie de lire leurs romans à présent, tout comme cela s'est déjà produit la semaine dernière avec Marie Vareille dont j'ai emprunté "Je peux très bien me passer de toi" samedi à la médiathèque.

Tous les ingrédients pour une excellente romance y sont réunis. Une femme, jeune ou un peu moins, un peu malchanceuse, et le besoin évident de démarrer une nouvelle aventure professionnelle (et peut-être aussi une nouvelle aventure sentimentale mais ce n'est pas le cas ici!) 

Bref deux nouvelles très agréables à lire et dont la chute m'a donné envie d'aller plus loin dans la rencontre littéraire. A suivre...

Rien ne va plus, Alice
Rien ne va plus, Alice
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article