Jeuditalie : Asti

Publié le par Martine

Jeuditalie : Asti

En fin de semaine dernière, alors que nous subissions un épisode de neige précoce cause de nombreux dégâts, je me suis rendue à Asti avec le Comité de jumelage de Valence pour participer au Marché des Villes jumelles et de la truffe, organisé samedi et dimanche.

Depuis plus de 50 ans, Valence est jumelée avec Asti en Italie, Biberach en Allemagne, Clacton en Angleterre (les élus de l'époque voulaient ainsi constituer l'abécédaire du jumelage mais cela n'a hélas pas pu se faire) et d'autres villes en Arménie, Liban et Israël.

Pour moi, cette expérience constituait une première et c'est à mon fils Romain que je la dois, lui qui est membre du Comité de jumelage de Valence depuis plusieurs années à présent. 

A cause de la neige, nous sommes donc partis vendredi en toute fin de matinée et avons été accueillis sur place par nos familles d'accueil respectives (Giusie, Paolo et leur fils Daniele pour moi) Soirée repas de gala le soir-même puis dès samedi matin 8 heures installation de notre stand avec les productions locales apportées pour l'occasion et vente toute la journée. A midi, repas commun avec les bénévoles et l'après-midi, Giusie est venue me chercher pour me faire visiter le centre historique d'Asti et entrer dans une librairie du centre-ville d'où je suis ressortie avec le recueil "Cinquanta in blu" (déjà acheté en numérique mais il me plait de l'avoir aussi en version livre papier) et "La vita bugiarda degli adulti" dernier roman d'Elena Ferrante. 

En fin de journée, repas et soirée chez ma famille d'accueil, puis fin du marché le dimanche jusqu'à 13 heures. Pour la petite histoire, les amis Allemands de Biberach ont tout vendu tandis que nous avons rapporté quelques denrées (vins et noix principalement). Un dernier repas avant de reprendre la route (sous la pluie) et de rejoindre nos pénates.

J'ai vraiment passé un très bon week-end. Bonheur d'aller en Italie, de parler italien pendant ces trois jours et de faire de belles rencontres. Une expérience que je renouvellerai avec grand plaisir. Merci Romain!

Jeuditalie : Asti
Jeuditalie : Asti
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article