La tentation du pardon

Publié le par Martine

La tentation du pardon

C'est avec un roman (tous genres confondus) que nous avons rendez-vous ce lundi dans le cadre de notre Semaine italienne. Alors j'ai choisi de vous inviter à Venise à la rencontre du commissaire Guido Brunetti aux prises avec sa dernière enquête "La tentation du pardon" à lire toujours sous l'excellente plume de Donna Leon pour les éditions Calmann Levy Noir.

L'automne est déjà bien avancé quand le commissaire Brunetti reçoit la visite de la professoressa Crosera, collègue universitaire de son épouse Paola, venue lui exposer le trafic de drogue qui sévit dans le lycée privé très sélect Albertini où sont scolarisés ses deux enfants et dont son fils Alessandro, 15 ans, est victime. Bien sûr le commissaire ne peut s'empêcher d'établir un parallèle avec ses propres enfants, Raffi et Chiara. Ce qui le rend d'autant plus attentif à cette demande d'enquête en toute discrétion.

Aussi lorsque, quelques jours plus tard (ou du moins quelques nuits), Brunetti est réveillé pour se rendre sous le pont où le corps d'un homme gît inconscient suite à ce qui ressemble à une chute accidentelle ou intentionnelle, il est très surpris de découvrir que cet homme n'est autre que le mari de la professoressa, le Dottore Gasparini.

Cette tentative de suicide ou d'assassinat a-t-elle un lien avec le trafic de drogue? C'est ce que Brunetti se fait fort de découvrir avec l'aide de sa collègue, la commissaire d'origine napolitaine Claudia Griffoni et de la signorina Elettra, la secrétaire un peu trop zélée du questeur Patta, l'inspecteur Vianello restant un peu en retrait cette fois-ci. Mais bien évidemment on peut compter sur l'imagination fertile de Donna Leon pour brouiller les pistes et nous révéler un scénario bien plus noir, bien plus tordu et surtout une vérité bien plus abjecte.

Comme toujours, j'ai eu grand plaisir à lire cette dernière enquête (qui n'en est pas vraiment une, du moins officiellement) de Brunetti. A elles-seules ses marches et trajets dans la Sérénissime valent déjà le détour et nous enchantent. Avec subtilité et sans avoir l'air d'y toucher, Donna Leon nous confronte à une situation douloureuse pour cette femme et sa famille (à laquelle Brunetti ne peut rester insensible) et nous emmène loin, bien loin, vers quelque chose qu'on ne peut même imaginer et encore moins soupçonner, nous, lecteurs (ou du moins moi, lectrice). Pas plus que Brunetti qui, malgré son expérience et ses connaissances sur la psychologie humaine, va encore en apprendre. Dès lors le titre du roman prend tout son sens. Peut-on tout pardonner? Chaque cas, chaque histoire est unique. Et c'est bien pour cette raison que la justice existe. Brunetti pas plus que nous, lecteurs, ne sommes là pour juger.

Je compte aussi cette lecture pour le challenge Polar et thriller chez Sharon.

La tentation du pardon
La tentation du pardon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sharon 30/10/2019 09:29

Merci pour ta huitième participation !
Je lirai cette nouvelle enquête, c'est certain, reste à savoir quand.

zazy 28/10/2019 14:02

Il faudra bien qu'un jour, je parte à la rencontre de cet inspecteur

Martine 29/10/2019 11:07

Quelle chance! Tu auras tout à lire!!!