L'extase du selfie

Publié le par Martine

L'extase du selfie

Depuis "la première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules", j'ai toujours eu grand plaisir à lire les ouvrages de Philippe Delerm, que ce soit en recueil d'instantanés comme ici avec ce nouvel opus publié aux éditions du Seuil ou en romans.

Ce que j'apprécie par-dessus tout dans l'écriture de Delerm, c'est sa poésie et l'espèce de sérénité qu'il sait si bien insuffler à ce qu'il constate et nous fait partager.

Des gestes, des attitudes, un comportement anodin, Philippe Delerm possède ce don de les remarquer et de nous en offrir son interprétation parfois surprenante, inattendue, mais toujours évidente et adaptée, comme allant de soi. Des analyses pertinentes qui nous font dire, à l'image du commissaire Bourrel (les anciens de mon âge et plus s'en souviendront sûrement!) "Mais c'est bien sûr!".

Il en est ainsi tout au long de ce recueil, où une petite cinquantaine de nos faits et gestes quotidiens (ou quasi) sont relevés, regardés, étudiés et interprétés pour un rendu qui, ma foi, me convient parfaitement et que j'approuve tout autant.

Alors, me direz-vous peut-être, sous le ciel de Delerm, rien de nouveau? Ce à quoi je vous répondrai bien volontiers, Non, rien de nouveau et en même temps tout de nouveau. Tellement le plaisir, le bonheur de lecture est bien présent, sur chaque page, au détour de chaque phrase et derrière chaque mot.

Une lecture douceur, calme et tendresse, voici ce que nous offre Philippe Delerm. Et c'est immense.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alysa Morgon 16/09/2019 16:44

Je n'ai jamais eu le plaisir de rencontrer Philippe, mais je ne désespère pas ! Et si je suis ici, si familière avec lui, c'est parce qu'il est toujours très proche de moi… enfin, ses livres ! Beaucoup sont en permanence sur ma table de nuit et en particulier ces petites pépites dont vous parlez, chère Martine (et je vais me précipiter pour acheter la dernière !) Je ne me lasse pas de les lire et relire, et je trouve qu'ouvrir ces petites merveilles et les lire avant de s'endormir, c'est trop chouette ! Si je peux me permettre aussi, dans la même "catégorie", et dans la collection dirigée justement par Philippe Delerm, aux Editions Points, je vous conseille de lire également "Coquelicot", écrit par la merveilleuse Anne Sylvestre. Une plume féminine très attachante, qui évoque d'autres petites choses qui sont chères à cette merveilleuse auteure-compositrice. Et puis, je vous invite aussi à découvrir une autre très belle plume, une autre petite perle : "Trésors d'enfance" de Marie Rouanet, à ne pas manquer également. Belles lectures à tout le monde, sans modération. Je vous embrasse très fort chère Martine.

Martine 20/09/2019 15:51

Merci infiniment, ma très chère Alysa, pour ce beau témoignage et cette confiance que vous m,offrez encore une fois avec tant de générosité. Je prends note de vos bons conseils et j'espère aussi que d'autres lectrices de ce modeste blog en feront tout autant. Vous avez tellement raison! Pour moi aussi, Philippe Delerm, ou du moins ses pépites littéraires, sont autant de mots doux à savourer le soir avant de s'endormir, des pansements qui viennent se poser sur les petites blessures du quotidien et qui chassent les bleus à l'âme avec justesse et délicatesse. Prenez bien soin de vous, chère Alysa, et de Marlène aussi! Je vous embrasse bien fort toutes les deux

Mimi 16/09/2019 13:38

Philippe Delerm est vraiment l’auteur du quotidien :0)

Martine 20/09/2019 15:42

Complètement! Merci Mimi!