Quelqu'un à la fenêtre

Publié le par Martine

Qualcuno alla finestra

Qualcuno alla finestra

En ce mois de juin déjà bien chaud, le barman bien connu du BarLume, Massimo, est tout excité. En effet un important colloque se réunit en ville et lui donne l'occasion de revoir un ancien compagnon d'études et ami dont il a toujours suivi le parcours de chercheur scientifique depuis qu'il est parti vivre aux Etats-Unis pour raison professionnelle.

Cet ami doit d'ailleurs lui présenter un éminent professeur italien, dont Massimo s'est fortement inspiré de l'oeuvre lorsqu'il était étudiant et entretenait encore le rêve de devenir chercheur lui aussi avant de reprendre le bar restaurant de son grand-père, Ampelio. 

Or il se trouve justement que, pour une raison encore obscure, ce professeur vient de se suicider en se jetant depuis la fenêtre au deuxième étage de sa chambre d'hôtel et que l'enquête de routine a été confiée à la fiancée commissaire, ou plutôt vice-questeur comme on dit maintenant, de Massimo, Alice. Laquelle est d'autre part la seule à pouvoir faire entendre raison à Ampelio, à qui son diabète et son âge avancé jouent des tours et qui s'obstine à ne pas vouloir suivre son traitement médical.

Le problème qui se pose, c'est que certains éléments troublants rejettent la piste du suicide du professeur et que plusieurs chercheurs venus des quatre coins du monde semblent avoir toutes les raisons d'assassiner leur éminent confrère, celui-ci ayant certaines révélations à faire lors du colloque.

Bien sûr Massimo ne peut s'empêcher de se mêler de cette enquête, encouragé en cela par Ampelio et ses amis, les petits vieux du BarLume. Et d'autant plus que cela lui permet aussi de se remémorer le premier roman policier qu'il a lu, alors qu'il était toujours persuadé que ce genre n'était pas de la littérature. Roman de Leonardo Sciascia qui pourrait bien révéler à la fois la clé du mystère et le nom du coupable du meurtre de son ancien professeur!

Cette excellente nouvelle de Marco Malvaldi est la première du nouveau recueil collectif publiée par les éditions Sellerio à l'occasion des 50 ans de sa fameuse collection aux couvertures bleues et que je me suis offert la semaine dernière. Et vraiment je ne le regrette pas! Car si les sept autres nouvelles sont du même acabit que celle-ci, cela promet de magnifiques lectures!

Comme à chaque fois, la maison d'édition sicilienne a demandé à quelques-uns de ses auteurs "maison" de proposer une histoire sur un thème commun. En l'occurrence, ici, chaque écrivain propose un récit auquel est associé un auteur connu ayant publié dans cette fameuse collection bleue comme le fait Marco Malvaldi en incluant Leonardo Sciascia à l'énigme que doit résoudre son personnage récurrent, Massimo.

Du très bon, vous dis-je!

Quelqu'un à la fenêtre
Quelqu'un à la fenêtre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mimi 08/07/2019 11:48

Quelle belle idée que ce roman dans la nouvelle !

Martine 08/07/2019 11:57

Je trouve aussi! Merci Mimi