Victoire

Publié le par Martine

Victoire

Acheté hier au salon Lire en Valdaine, "Victoire" est un roman jeunesse à destination des jeunes lecteurs à partir de 9 ans signé Sylvie Arnoux pour les éditions L'Astre bleu, collection Etoiles filantes.

Victoire est une fillette vive et malicieuse qui, chaque année, passe ses vacances d'été dans la vieille demeure familiale, chez ses grands-parents paternels, avec ses frère et soeur aînés, les jumeaux Paulo et Léonie. Et cela, surtout depuis le décès de leur père que Victoire a très peu connu.

Entre sorties au musée (barbantes), cuisine avec Mamytine (passionnante) et autres balades à vélo (éreintantes) avec Papyjac, le mois de juillet se déroule dans la bonne humeur et le bonheur d'être ensemble. Sauf quand il pleut. Comme c'est le cas ce jour-là où les trois enfants traînent leur ennui sans savoir quoi faire jusqu'à avoir l'idée de rechercher la collection de timbres de leur père que les grands-parents ont entreposé au grenier.

Là, tandis que Paulo et Léonie ressortent avec délicatesse l'album que leur père a composé, enfant, un coffret attire l'attention de Victoire qui l'ouvre et y découvre un vieux carnet annoté et un paquet de cartes et de lettres écrites 100 ans plus tôt, pendant le Premier Conflit mondial, par un dénommé Albert à sa jeune épouse Jeannette et leur enfant, la petite Victoire âgée de quelques mois à son départ pour les combats et qu'il se désespère de ne pas voir grandir.

Recoupant chaque lettre ou carte écrites à Jeannette avec les récits que le soldat Albert, instituteur dans le civil, a confié à un carnet qu'il avait toujours sur lui, les enfants se confrontent ainsi avec les ravages de cette guerre sur les hommes mais aussi avec une approche singulière qui n'a jamais été décrite dans leurs livres scolaires.

Mais qui sont Albert, Jeannette et cette petite Victoire? Pourquoi les lettres réponses, que Jeannette a forcément écrites, ne se trouvent-elles pas dans le coffret? Et surtout quel lien existe-t-il entre les enfants, leurs grands-parents et cette famille dont ils n'ont jamais entendu parler?

Avec tact et délicatesse, Sylvie Arnoux apporte les réponses à ces questions tout en offrant une approche inédite de la Grande Guerre. A travers cette belle histoire, les thèmes de la filiation, de la "re"connaissance de soi dans la personnalité de celles et ceux qui nous ont précédés sont abordés avec une grande justesse. Il est important pour un enfant de savoir d'où il vient pour se construire et trouver son chemin. Tout comme il est important pour les jeunes générations de connaître l'Histoire, la grande, pour essayer de ne pas reproduire les mêmes erreurs et avancer différemment.

C'est la prouesse que Sylvie Arnoux réussit avec ce roman à l'écriture sensible et authentique qui parle au coeur de tous, petits et grands. Un roman à glisser entre toutes les mains, celles de nos enfants bien sûr, mais aussi toutes les autres, les plus grandes, les plus âgées, pour ne jamais oublier...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mimi 28/01/2019 18:18

Voilà une belle histoire à mettre entre toutes les mains !

Martine 31/01/2019 08:33

Clairement! Merci Mimi!