La tresse ou le voyage de Lalita

Publié le par Martine

La tresse ou le voyage de Lalita

J'avais beaucoup aimé le premier roman de Laetitia Colombani "La Tresse" paru chez Grasset et lu dans le cadre de l'association Les 68 premières fois. Aussi j'ai été ravie d'apprendre la parution chez Grasset Jeunesse de ce superbe album jeunesse toujours sous la plume sensible de Laetitia Colombani magnifiquement servie par les illustrations de Clémence Pollet. Des planches aux couleurs acidulées, véritables tableaux empreints de tendresse et de respect qui mettent merveilleusement en valeur l'histoire de la petite Indienne Lalita, de sa mère Smita et de son père Nagarajan.

Comme toutes les filles nées Dalits, ces fameuses Intouchables que personne ne peut toucher car contraintes aux plus vils travaux, en Inde, la petite Lalita n'a pas le droit d'aller à l'école. Pourtant sa mère, Smita, n'hésite pas à braver cet interdit au prix de toutes ses économies. Mais le premier jour d'école de Lalita se passe très mal et n'écoutant que son coeur de mère Smita décide de partir à l'autre bout du pays, au bord de la mer, là où se trouve la seule école acceptant les enfants Intouchables. Commence alors un long, beau et périlleux voyage pour la mère et sa fillette au bout duquel elles pourront retrouver leur honneur et une certaine sérénité, rejointes bientôt par Nagarajan.

Si le roman contait l'histoire de trois femmes en trois endroits du monde dont le destin se retrouve mêlé à leur insu par le simple pouvoir d'une tresse, dans l'album, la tresse se dévoile dans les cheveux de Lalita que Smita peigne tous les matins avec tendresse et affection, et dans ces cheveux, leurs chevelures, que toutes deux vont être amenées à offrir au dieu Vishnou pour qu'il leur apporte la protection dont elles ont besoin en entreprenant ce voyage.

Un très bel album vraiment que ce "La tresse ou le voyage de Lalita" pour parler de la condition féminine, de l'accès à l'éducation des filles dans un pays où cela ne va pas de soi, de la pauvreté et du droit à tous de vivre dans la dignité.

La tresse ou le voyage de Lalita
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philippe D 13/11/2018 20:02

Bonne idée d'en avoir fait un album. J'ai beaucoup aimé ce roman.
Bonne soirée.

Martine 15/11/2018 08:31

Je trouve aussi. D'autant plus que l'album est vraiment beau! Bonne journée, Philippe, et merci!