Il primo caso di Agatha Raisin

Publié le par Martine

Il primo caso di Agatha Raisin

Plongée cet été dans la série "Agatha Raisin enquête", j'en ai profité pour lire aussi cette longue nouvelle (ou court roman) d'une centaine de pages, parue dans sa traduction italienne en 2015 et que j'avais sur ma liseuse depuis quelques mois. 

Toujours écrit par MC Beaton, "Il primo caso di Agatha Raisin" constitue donc la toute première enquête que la détective amateur a été amenée à résoudre. 

Bien avant que la pétillante quinquagénaire ne vienne s'installer à Carsely, dans les Cotswolds anglaises, pour y profiter d'une retraite anticipée bien méritée (et y mener quelques savoureuses enquêtes policières), Agatha est encore une jeune femme âgée de 37 ans qui a fui des parents qui n'en avaient que le nom, a quitté son mari Jimmy Raisin qui s'est avéré n'être qu'un homme constamment saoul et violent envers elle et végète à Londres comme secrétaire dans une entreprise de relations publiques où ses talents sont honteusement exploités.

Jusqu'à ce jour où elle se fait remarquer par Sir Bryce, notable et puissant homme d'affaires d'un certain âge, qui lui demande de travailler en exclusivité pour lui sur sa nouvelle campagne publicitaire. Une chance qu'Agatha entend bien saisir et qui lui donne l'occasion de claquer la porte au nez de sa déjà ex-employeur. Et d'autant plus vite que celle-ci lui prédit une chute rapide alors que Sir Bryce met à sa disposition une enveloppe budgétaire conséquente qui permet à Agatha de quitter son modeste studio pour un appartement plus spacieux et de commencer à renouveler sa garde-robe dans les chics boutiques de Mayfair afin d'être habillée à la hauteur de cette nouvelle mission professionnelle. Et cela même si elle a beaucoup de mal à s'adapter à cette nouvelle situation et à laisser derrière elle ses habitudes de pauvre fille.

Alors quand la jeune épouse de Sir Bryce est découverte assassinée dans son boudoir et que le coupable idéal ne peut être que le vieil homme d'affaires, le sang d'Agatha ne fait qu'un tour. L'enjeu est trop important pour elle. Car si Sir Bryce est inculpé, elle n'aura d'autre solution que d'aller quémander à son ancienne employeur de la reprendre, ce que celle-ci lui a prédit. Et ce à quoi elle se refuse obstinément.

Du coup Agatha n'a pas d'autre choix que de mener sa propre enquête et de trouver qui a réellement tuer Hetty quand la police londonienne, elle, a déjà classé l'affaire. Une enquête pour laquelle la trépidante Agatha Raisin va prendre tous les risques et qui va même l'amener à fréquenter certains endroits branchés dont elle ne soupçonne même pas l'existence et qui sont synonymes de bons éclats de rire pour les lecteurs!

Même si on sent bien que cette enquête-ci est venue s'ajouter aux précédentes, se greffant sur le succès assuré de la série, MC Beaton n'en profite pas et, au contraire, nous offre un récit prenant et passionnant qui nous fait de suite apprécier la compagnie de cette jeune femme, pas vraiment gâtée par la vie et qui met tout en oeuvre pour s'en sortir, dut-elle pour cela renoncer à toute vie sentimentale.

Agatha Raisin a des valeurs et une certaine déontologie. Elle en veut et se bat non pas pour gagner plus, cette première affaire et la reconnaissance de Sir Bryce la mettent d'office à l'abri du besoin, mais pour conserver cet acquis et la confiance que l'octogénaire a placé en elle. 

J'ai particulièrement apprécié le pied de nez qu'Agatha fait, bien malgré elle, à la police londonienne qui se révèle ici aller un peu vite en besogne et la fin de cette histoire qui nous projette enfin vers cette retraite anticipée dans les Cotswolds à laquelle Agatha aspire de toutes ses forces.

Je compte aussi cette lecture pour le challenge Polars et thrillers chez Sharon.

 

Il primo caso di Agatha Raisin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
une enquête que je lirai sûrement - soit en anglais, soit quand elle sera traduite en français;
Répondre
M
D'avance je t'en souhaite une bonne lecture!