Tristesse

Publié le par Martine

J'ai appris hier soir en lisant le billet de Jean-Marc Laherrère le décès de Patricia Parry et j'en suis bouleversée.

J'ai connu virtuellement Patricia Parry à la suite de ma chronique de "L'ombre de Monfort" son premier roman policier historique. Je venais d'ouvrir ce blog et son commentaire sur ma chronique m'avait ... enchantée! Elle était LE premier auteur dont j'avais apprécié le livre et l'écriture à se manifester ainsi et pour me remercier!

Une correspondance par mails s'était alors installée. Elle avait une façon unique de s'enthousiasmer et de communiquer cette joie de vivre qui faisait un bien fou. Cet enthousiasme, elle le partageait sur son blog en nous parlant de ses romans et de son actualité littéraire et de celles des auteurs qu'elle appréciait aussi.

C'est par elle que j'ai découvert l'existence des fameuses Filles du Noir de Toulouse et du salon Polar toulousain et c'est sans doute grâce à elle que j'apprécie autant la littérature policière.

En septembre 2007, alors ques ses "Petits arrangements avec l'infâme" venaient juste d'être publiés, elle m'en avait offert un exemplaire dédicacé rien que pour moi par l'intermédiaure de Solenn Colleter, elle-même Fille du Noir et invitée des

Cafés littéraires de Montélimar.

 

 

Petits-arrangements.jpg


Bien sûr j'ai lu toute sa bibliographie et, à chaque fois, ce fut un vrai bonheur de lecture. J'aimais l'auteur Patricia Parry. Et en ces heures difficiles, j'adresse toute ma sympathie et pense fort à sa famille et ses amis qui se retrouvent dans la peine et le chagrin.

Publié dans Pages d'histoires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Une nouvelle qui m'avait échappée. mais il est vrai que je ne connaissais pas ses romans.
Répondre
M


Je t'invite à les lire, Alex, toi qui aime les policiers, tu apprécieras! Bises



A

Comme Choupy, nous avions diné ensemble un soir avec toutes une petite équipe de blogueuses ...La vie ne fait pas de cadeau. 
Répondre
M


Hélas non. Elle est bien cruelle parfois! Bises



C

oh non!!! je ne l'ai rencontrée qu'une fois mais je l'avais beaucoup appréciée....
Répondre
M


Malheureusement, Choupynette! Amitiés



M

Patricia Parry était un grand écrivain et une femme d'exception. C'est une perte qui nous bouleverse toutes. Merci Martine, pour ce billet.
Répondre
M


J'en suis encore très émue, Magali. Difficile à accepter et à admettre.


Sincères pensées...