Partage

Publié le par Martine

Dans la grisaille de ce dimanche, j'ai envie de partager avec vous un petit air qui me trotte dans la tête depuis que je l'ai entendu à la radio. C'est une jolie ritournelle de Ridan qui commence comme ça :

Heureux qui, comme
Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestui-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !
Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village,
Fumer la cheminée et en quelle saison?

REFRAIN (x2)
Mais quand reverrai-je, de mon petit village, fumer la cheminée et en quelle saison,
mais quand reverrai-je ?

Reverrai-je le clos de ma pauvre maison
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?
Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine,
Plus mon Loir Gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la douceur angevine.

REFRAIN (x2)
Mais quand reverrai-je, de mon petit village, fumer la cheminée et en quelle saison,
mais quand reverrai-je ?

J'ai traversé les mers à la force de mes bras,
Seul contre les Dieux, perdu dans les marées
Retranché dans une cale, et mes vieux tympans percés,
Pour ne plus jamais entendre les sirènes et leurs voix.

 


Nos vies sont une guerre où il ne tient qu'à nous
De nous soucier de nos sorts, de trouver le bon choix,
De nous méfier de nos pas, et de toute cette eau qui dort,
Qui pollue nos chemins, soi-disant pavés d'or

Refrain...

Et je souhaite aussi évoquer cette citation de Matisse parue aujourd'hui sur le site culturel Evène "On ne peut s'empêcher de vieillir, mais on peut s'empêcher de devenir vieux".
Je trouve qu'elle sonne particulièrement vraie et elle me met de suite l'image de ma chère grand-mère en tête! Effectivement, on ne peut pas empêcher le passage des années de faire leur oeuvre mais on peut essayer de garder, non pas un esprit jeune (car je connaîs hélas! des jeunes qui ont déjà des idées arrêtées sur tout) mais un esprit ouvert et curieux de ce qui se passe autour de nous, dans le monde, et avide d'en apprécier les multiples beautés!
Peut-être allez-vous me trouver un peu trop utopiste. On peut en parler...
Je vous souhaite un bon dimanche!

Publié dans Poésies et chansons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

Oui joli texte, si joliment chanté par BRASSENS.... devenir un "vieux" (con, en plus) c'est atroce, gardons nous de vieillir vieux, comment : en aimant la jeunesse, en s'intéressant à tout, en
restant vivants !!!!
Intéressante conversation cet après midi avec notre petite fille (11 ans) sur l'école d'hier et d'aujourd'hui ... nous demandant à son Papi et à moi, si nous aurions pu avoir un portable
..........
biz


Répondre
M

Difficile pour nos jeunes en effet d'imaginer une vie sans portable!!! ;o) Je t'emmbrasse Chantal!


K

c'est rigolo comme je suis abonnée à la newletter j'ai eu cette citation ce matin dans mes mails et je l'ai mise sur le forum dont je fais partie et j'ai des réponses positives car elle est
tellement vrai
bon dimanche
bisous


Répondre
M

On dirait bien que les grands esprits se sont rencontrés alors!!! Merci et bonne soirée!