Mon sourire pour guérir: la chronique!

Publié le par Martine

mon-sourire-pour-guerir.jpg

 

Alors que cette semaine commence le mois d’informations sur le cancer du sein à travers les différentes actions conduites sous la campagne nationale Octobre Rose, Sandra Dal-Maso nous parle dans « Mon sourire pour guérir », paru chez Max Milo, du combat difficile qu’elle a mené (et gagné !) contre la leucémie. Accompagnée dans l’écriture de ce texte poignant et prenant par l’écrivain Sophie Adriansen.

C’est à l’occasion d’une banale visite chez son médecin pour un contrôle proposé suite à un accident de travail que Sandra apprend que tous les désagréments de santé qui l’atteignaient successivement mais pas de manière intense depuis quelque temps sont en fait les premiers signes caractéristiques annonciateurs d’une leucémie. Hospitalisée immédiatement en chambre stérile, la jeune femme décide, malgré une appréhension bien légitime, de se battre coûte que coûte contre la maladie. Pour sa mère en premier lieu, ses amis proches et toujours présents à ses côtés, elle s’oblige à garder le sourire.

A travers ce récit intime et ô combien bouleversant, c’est tout un univers nouveau qui se révèle à nos yeux inexpérimentés. Les symptômes de cette maladie dont on souffre toutes et tous de manière isolée à un moment donné mais qui, cumulés, sont en prendre immédiatement en considération. Les traitements incluant l’hospitalisation en chambre stérile et les précautions d’hygiène dont doivent faire preuve le personnel soignant et les visiteurs de la personne malade, les chimiothérapies et leurs terribles effets secondaires. L’espoir d’un don de moelle osseuse salvateur avec les exigences requises auprès des donneurs devenus « veilleurs de vie ». Cette greffe, seul véritable soin pouvant conduire à une possible guérison (avec toutes les précautions qui s’imposent), Sandra a eu la chance de pouvoir en bénéficier. Des personnes atteintes comme elle ne l’auront pas. Ce qui ajoute encore à l’immense difficulté éprouvée dans ce combat inégal. Ce livre témoignage, c’est aussi pour elles que Sandra Dal-Maso a souhaité l’écrire.

Pour cela la jeune femme n’a pas hésité à contacter son amie d’enfance devenue écrivain Sophie Adriansen. Elle avait lu en effet le récit que cette dernière avait rédigé sur le combat, hélas perdu, de son oncle contre une maladie orpheline « Trois années avec la SLA ». Avec tact et délicatesse, Sophie Adriansen a su trouver les mots vrais, forts, percutants pour traduire au mieux les émotions et les ressentis de son amie Sandra. Au fil des pages, Sandra devient aussi notre amie. Son jeune âge nous émeut. Son sourire ineffaçable nous poursuit et nous donne envie de croire en la vie. Sans le savoir, ou peut-être en le sachant un peu, Sandra Dal-Maso nous donne une magnifique leçon d’espoir. Et avec pertinence nous invite vivement à nous inscrire nous aussi sur le fichier des donneurs de moelle osseuse pour partager sans fin son « Sourire pour guérir ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Un beau message d'espoir.
Répondre
M


Complètement, Alex!


Bises et bon week-end!



A

Où peut-on le trouver? Merci
Répondre
M


Il sera en vente à partir du 10 octobre seulement. Merci Annie