J'aime, j'aime pas du dimanche

Publié le par Martine

Ce rendez-vous sympathique initié par Miss Alfie nous permet de revenir sur la semaine écoulée et d'en noter tous les bons et mauvais côtés.

 

66794597 p

 

Ces derniers jours, j'ai aimé:

- m'imprégner de la belle écriture d'Alessandro Baricco. Merci encore Pierre-Vincent...

- plonger dans l'atmosphère douloureuse et tragique de "La mer, le matin". Un récit absolument bouleversant.

- recevoir la jolie carte postale de Venise envoyée par mon amie Agnès. ça fait rêver et me donne très envie d'y aller... Merci beaucoup, Agnès!

- découvrir lundi soir que les enfants du CADA scolarisés en CE1 lisent "Flocon d'argent" de Corine Pourtau. La coïncidence est amusante...

- revoir d'anciens élèves revenir au cours de français après être passés par la case IFRA. J'en suis heureuse mais cela m'interroge cependant...

 

Je n'ai pas aimé:

- que ma directrice me mette une pression folle sur les épaules et me reproche ce que je n'ai pas fait au lieu d'apprécier tout le reste!

- apprendre le décès de l'acteur Pierre Mondy ce matin. Je l'aimais bien, moi, le commissaire Cordier...

- découvrir les ennuis dans lesquels se trouve un jeune couple d'amis et leurs deux jeunes enfants. Je voudrais les aider davantage mais, hélas! je n'ai pas de baguette magique...

 

Encore une fois je me rends compte que la lecture m'est un précieux secours et réconfort et un bel enrichissement personnel.

J'aime lire!...

Publié dans Pages d'histoires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

Coucou Martine, j'arrive d'Ardèche où j'étais chez mon fils. Dès le retour, vite, le blog et les mails, et comme j'ai un nouvel ordi, grosse bêtise, encore des pages envolées.


Pour St-Jean, je crois que c'est un peu loin tout de même pour toi, et ce n'est pas un salon, juste 3 écrivains, pour une boulimique de lecture comme tu l'es tu serais frustrée !


Merci pour ta visite, en tout cas, cela me fait toujours plaisir.


Ah ! Pour Pierre Mondy, je suis bien triste, moi aussi. Je me souviens quand il jouait avec Rosie Varte. (orthographe non garantie)


Passe une belle soirée, bisous.
Répondre