C'est lundi, que lisez-vous? (4)

Publié le par Martine

Nouveau rendez-vous avec ce "C'est lundi, que lisez-vous?" initié par Mallou et que j'ai repris chez George. Cette semaine encore , je n'ai pas vraiment respecté ma programmation. Mais j'essaie vaillemment de me rattraper et... j'y arrive presque ! ;o)

 

La semaine dernière, j'ai donc lu "Un Noël à Rivers Fall" d'Alexis Aurenque, une atmosphère vraiment particulière et troublante pour ce thriller passionnant, "les nouvelles pour ados du prix Clara 2010" et "le premier pas" de Marie-Laure Bigand qui se lit comme une caresse, à fleur de peau et d'émotions.

Je viens de commencer "Ce que les hommes ne savent pas" un recueil de nouvelles initié par Lucia Etxebarria dont plusieurs bloggueuses se sont fait l'écho et qui se lit presque en cachette!

 

Et j'attaque ce soir "La fête des écoles" de Georges Coulonges! Devraient suivre dans la foulée "Ma communale avait raison" du même auteur et "Mathilde" de Jérôme Cayla.

 

Je vous souhaite une bonne semaine et de très belles lectures!

 

cest-lundi1

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L


n'hésites pas Martine, ce sont vraiment deux beaux buquins, plein de tendresse mais aussi de mélancolie .... il me font penser à Poil de carotte, la guerre des boutons, ou les allumettes
suédoises ... une jolie évocation de l'enfance qui nous quitte mais reste lovée dans un coin de notre coeur



Répondre
M


Tentatrice!



L


"La fête des écoles", très bon souvenir, comme tous les livres de Coulonges!


Bonnes lectures.



Répondre
M


J'approuve, Magali! à 500 %!!!


Bon dimanche!! Bises



L


et bien moi cette emaine, je relis "Allons réveiller le soleil", la suite de "Mon bel oranger" de José Mauro de Vasconcelos, Un retour à ma découverte de la littérature brésilienne quand j'avais
11 ans, on m'vait alors offert  "Mon bel oranger" et depuis j'ai toujurs une tendresse particulière pour les auteurs brésiliens, leur style aussi luxuriant et foissonnant d'odeurs et de
couleurs comme leur beau pays . D'ailleurs, je te quitte et je file sous la couette prendre un coup de soleil !!! biz



Répondre
M


Je note ton titre, Val! Car le soleil nous oublie ici depuis deux jours! Snif!!!


Bon dimanche! Bises



D


que de livres ! j'ai commencer hier le 54 eme


bises



Répondre