13 à table

Publié le par Martine

13 à table

S'il y a bien une habitude à laquelle je ne déroge pas chaque année, c'est l'achat du recueil de nouvelles collectif "13 à table" qui permet de distribuer 4 repas aux Restos du coeur. D'abord parce que cela me permet d'être solidaire avec cette noble cause. Ensuite parce qu'à chaque fois c'est un bon moment de lecture qui s'offre ainsi à moi.

Et l'édition de cette année ne fait pas exception à la règle. Que ce soit par son illustration de couv réalisée par Riad Sattouf, très estivale, véritable invitation à la détente. Ou par la qualité des quinze nouvelles qui y sont réunies sur le thème des souvenirs de vacances. 

Ces nouvelles, je les ai lues dans le désordre, ou plutôt dans l'ordre qui me convenait à moi, en commençant par celle signée Tatiana de Rosnay. 

Bien sûr toutes ne sont pas d'égale valeurs. Toutes ne sont pas vraiment dans le thème, empiétant plus sur les souvenirs d'enfance. Mais qu'importe. C'est une belle palette de couleurs, d'évocations, d'écritures, d'émotions que l'on partage à chaque nouvelle lecture.

Si toutes m'ont plu à des degrés divers, j'ai particulièrement apprécié celle de Romain Puértolas. Pas parce qu'elle est titrée "Martine" mais pour le rire qu'elle m'a offert. L'écrivain sait jouer à merveille avec l'absurde et nous entraine dans une conversation totalement loufoque et délirante.

Marie-Hélène Lafon, Agnès Martin-Lugand, François Morel, Leila Slimani, Karine Giebel et les autres m'ont tour à tour impressionnée, inquiétée, troublée, révoltée, toujours émue. Un vrai bonheur à s'offrir et à offrir à volonté!

Aux éditions Pocket

13 à table
13 à table
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'oublie de l'acheter parfois mais c'est bien que tu m'y fasses penser, si je ne vais pas en ville je ne le vois pas...
Répondre
M
Surtout qu'on y gagne aussi. Bonne journée, Manou!
P
C'est un recueil que j'achète tous les ans aussi.
Il y a toujours de belles pointures...
Je vais le commander...
Répondre
M
Bonne lecture, Philippe. J'irai lire ton avis :-)