Même à l'ombre, les cigales chantent

Publié le par Martine

Même à l'ombre, les cigales chantent

Il ne vous aura pas échappé que nous sommes le 1er octobre et que, par conséquent, c'est aujourd'hui que débute le mois de sensibilisation sur le cancer du sein. Un cancer qui nous concernent toutes, Mesdames, mais aussi plus rarement vous Messieurs.

Vous savez peut-être (ou pas) que je suis bénévole au sein du Comité féminin de la Drôme pour la prévention et le dépistage des cancers et, à ce titre, toujours mobilisée pour informer et inviter au dépistage. Même si, avec la pandémie, l'association a dû se mettre en pause forcée, la maladie est toujours présente et c'est avec encore plus de détermination que nous reprenons notre bâton de pèlerin cette année.

Pour commencer, je voudrais saluer une belle initiative de Claire et Thibaud Zamora qui ont demandé à 12 auteures de romance d'écrire, chacune, une nouvelle sur le thème des cancers féminins, nouvelle publiée en recueil collectif dont tous les bénéfices sont reversés au Collectif Ruban Rose.

Ce recueil "Même à l'ombre, les cigales chantent", je l'ai lu. D'abord parce que des auteures dont j'apprécie beaucoup la plume et le talent y participent et ensuite parce qu'un recueil collectif est toujours l'occasion de découvrir de nouvelles écritures et leurs auteures. Double avantage donc qui s'ajoute au plaisir d'avoir lu de magnifiques histoires, dotées d'une grande sensibilité, de bienveillance, d'une bonne dose d'humour et surtout chargées d'espoir et d'optimisme. Et ça, pour moi, c'est l'essentiel.

Par ordre alphabétique et non de préférence car je n'en ai pas, toutes sont uniques et émouvantes, ces nouvelles sont signées Tamara Balliana, Erika Boyer, Maloria Cassis, Cynthia Kafka, Isa Lawyers, Lou Marceau, Amélia Pacifico, Emilie Parizot, Carène Ponte, C.S. Quill, Valentine Stergann, Laura S. Wild et Claire et Thibaud Zamora. Vous pouvez éventuellement y repérer les auteures dont j'ai déjà présenté des ouvrages sur ce blog.

Dernière info à partager sur ce formidable recueil aux couleurs bien appropriées, le nom de l'éditeur qui a accepté de le publier et ainsi participer à ce bel élan de solidarité et de générosité : Hugo Poche. Merci.

Même à l'ombre, les cigales chantent
Même à l'ombre, les cigales chantent
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Toutes des nouvelles sur le cancer, ça ne doit pas être très gai à lire !
Répondre
M
Détrompe-toi, Philippe! C'est un vrai bonheur!
C
cc Martine
je vais de suite le rajouter à ma commande chez mon libraire. Merci de tes conseils
Bisous
Répondre
M
Super! Merci Cathie! Je t'embrasse
M
Et bien non je ne savais pas que tu étais bénévole et c'est tout à ton honneur...J'ai décidé cette année d'en parler sur mon blog, j'ai prévu un article lundi d'une manière un peu décalé, parce que lorsque j'ai passé ma mammo, le cabinet de radiologie m'a "félicité" d'être venue malgré la pandémie, c'est ainsi que j'ai appris ce jour-là, que beaucoup trop de femmes avaient annulé leur RDV ou ne l'avait tout simplement pas pris depuis deux ans. Ce recueil est très intéressant Martine, et je vais rajouter ton lien à mon article. Bonne fin de semaine
Répondre
M
Merci Manou! Tu as soulevé le vrai souci. La prévention est plus que jamais importante. Je t'embrasse. Bon week-end