La mère d'Eva

Publié le par Martine

La mère d'Eva

Après vous avoir parlé de ce beau roman de Silvia Ferreri "La madre di Eva" lu en VO l'an dernier dans le cadre du Comité de lectures lyonnais pour le Festival du premier roman à Chambéry, auteur que j'ai eu le plaisir de rencontrer également en mai 2019 à Chambéry, j'ai eu l'occasion de lire son excellente traduction "La mère d'Eva" par Chantal Moiroud pour les éditions Hervé Chopin

L'histoire reste la même bien sûr. Dans un couloir d'hôpital serbe, une mère attend pendant l'opération qui va transformer sa fille de 18 ans, Eva, en celui qu'elle se sent être depuis toujours : un garçon. Pendant ces longues heures d'intervention, la mère d'Eva s'interroge. Qu'a-t-elle manqué? Pourquoi n'a-t-elle pas su donner à l'enfant qu'elle a porté en son sein, nourri, éduqué, élevé l'identité qu'il revendique? 

De souvenirs en évocations, on fait connaissance avec cette femme, de sa rencontre avec celui qui deviendra son mari et le père d'Eva, sa grossesse, la naissance d'Eva, son désir de plus en plus affirmé d'être traitée comme un garçon, d'en être un jusqu'à cette nuit. 

Tout ce cheminement interne, ce bouleversement, ces émotions bien légitimes, Silvia Ferreri les aborde avec une grande pudeur, une profonde sensibilité et beaucoup d'humilité. "La mère d'Eva", c'est un véritable cri d'amour maternel, une déclaration qui prend au coeur, aux tripes et nous ouvre des portes qu'on n'aurait peut-être (moi du moins) jamais entrouvert. C'est beau. tout simplement.

Et j'applaudis bien fort l'excellente traduction qu'en a fait Chantal Moiroud en lui gardant toute sa délicatesse et sa sensibilité, ses émotions et son intensité. Bravo!

La mère d'Eva
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Enna 26/07/2020 19:19

Coup de coeur aussi pour moi, un très beau premier roman (certainement très bien traduit aussi !)

Martine 27/07/2020 11:36

Comment ne pas apprécier cette si belle histoire?

Sylire 26/07/2020 13:51

J'ai eu un coup de coeur pour ce livre.
Je ne suis pas surprise de ton enthousiasme en ce qui concerne la traduction car j'ai trouve le texte très bien écrit.

Martine 27/07/2020 11:38

Une histoire prenante et, oui, très très bien traduite! Merci Sylire