Chloé, Constance et Jane Austen

Publié le par Martine

Chloé, Constance et Jane Austen

Pour vous montrer que je ne lis pas que des romances italiennes, en voici une, en français, trouvée sur Internet en numérique et publiée aux éditions Charleston.

Cette nouvelle, signée Marie Vareille, est une introduction à son roman "Je peux très bien me passer de toi" que, comment faire autrement, j'ai très envie de lire maintenant!

Chloé, jeune Parisienne dynamique et volontaire, qui collectionne les histoires d'amour non partagées, se rend pour la première fois au club de lecture où elle s'est inscrite dans le but avoué de partager son amour de la lecture et (secret) d'y rencontrer peut-être un homme avec qui elle aurait au moins un point commun.

Constance, elle, présente quasiment le même profil que Chloé, sauf qu'elle est beaucoup plus réservée et qu'elle se présente au club de lecture après y avoir été inscrite d'autorité par sa mère.

Mais il s'avère que ce club de lecture n'est fréquenté que par des dames d'un certain âge, voire d'un âge certain, qui, pour charmantes qu'elles soient, n'en ont pas moins des idées très arrêtées sur le fonctionnement du club qu'elles interprètent chacune à leur façon! 

C'est autour du roman de Jane Austen "Emma", proposé en lecture commune par Constance, qu'aura lieu la prochaine réunion. Avec Chloé et Constance?...

Comme je vous l'ai dit plus haut, cette nouvelle, très vite lue, m'a donnée envie d'en savoir un peu plus sur ces deux jeunes femmes, aux caractères vraiment opposés, sauf dans leurs relations amoureuses qui s'avèrent aussi catastrophiques pour l'une que pour l'autre. 

Présentée en deux parties avec les points de vue de Chloé puis de Constance (qui nous laisse sur notre fin (ou faim!), cette nouvelle romancée respecte tous les ingrédients du genre en mêlant habilement humour, intrigue et chute inattendue.

Une très bonne nouvelle pour commencer la semaine!

 

Chloé, Constance et Jane Austen
Chloé, Constance et Jane Austen
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
J'ai lu cette nouvelle dans un recueil sinon je n'ai encore rien lu de cette auteure.
Bonne soirée.
Répondre
M
Ah oui?! Tu te rappelles du titre de ce recueil? Merci Philippe