Des vérités cachées

Publié le par Martine

Des vérités cachées

30 juin, dernier jour du mois anglais et donc dernière participation avec cette enquête signée Ann Cleeves dans sa traduction de Claire Breton parue chez Belfond Noir en 2008.

Nous nous trouvons à Northumberland où Julie Armstrong rentre d'une soirée entre copines, la tête bien encombrée par la quantité d'alcool qu'elle a ingurgité pour se mettre dans l'ambiance. Alors qu'elle se rend dans la salle de bain pour se rafraîchir un peu avant de se laisser tomber dans un sommeil bienvenu, elle découvre son fils, Luke, mort, immergé dans la baignoire, le corps recouvert de pétales de fleurs. Le choc est rude. D'autant plus que l'inspectrice Vera Stanhope, venue faire les contrôles d'usage, apprend très vite à Julie que son fils, de santé mentale fragile, ne s'est pas suicidé comme elle le pensait mais a été assassiné et laissé dans cette mise en scène macabre. Qui a pu en vouloir à ce jeune homme encore adolescent et agir de la sorte sans que Sarah, sa petite soeur de 12 ans qui dormait dans la chambre voisine, n'ait rien entendu?

L'affaire s'annonce bien compliquée et encore plus quand le corps de la jeune et belle institutrice Lily Marsh est retrouvé gisant dans le canal, recouvert également de pétales. Quel lien peut-il bien y avoir entre Luke et Lily dont les meurtres dévoilent un scénario identique? Et qui les a commis?

C'est ce que l'inspectrice Vera Stanhope va devoir découvrir sous la plume sinueuse et perspicace d'Ann Cleeves et l'histoire que nous suivons avec délectation au fur et à mesure des avancées de Vera, personnage original s'il en est, incarnant parfaitement le flegme anglais et préférant, et de loin, boire une bonne bière plutôt qu'une tasse de thé! Il faut dire que cette inspectrice a une sacrée personnalité. La cinquantaine, célibataire sans enfant, de forte corpulence, ne se laissant pas marcher sur les pieds, volontaire voire obstinée et mettant un point d'honneur à honorer ses engagements.

Un peu déroutée au début de cette lecture vivement recommandée par mes bibliothécaires qui ont d'ailleurs mis d'office l'enquête suivante sur ma carte!!!, je me suis très vite laissée emporter par cette histoire, suivant Vera pas à pas, dans son travail et dans sa vie de tous les jours, me laissant charmer par ces paysages un peu sauvages et l'univers de l'ornithologies, cherchant à comprendre et/ou à deviner où son instinct (et son intuition) la guide et, comme son équipe, tombant un peu des nues en découvrant l'enchevêtrement que l'inspectrice a démêlé pour nous afin de nous délivrer le nom du meurtrier!

Le mois anglais est terminé. Je remercie Lou et Martine de m'y avoir fait faire de si chouettes découvertes et je vais rester encore un peu en compagnie de Vera.

Des vérités cachées
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rachel 30/06/2020 18:25

et bin cela semble etre un chouette polar...ouiii

Martine 01/07/2020 11:46

Il l'est vraiment, chouette! :-)

eimelle 30/06/2020 17:59

je tenterai peut être!

Martine 01/07/2020 11:45

à découvrir, oui!