Taxi girl

Publié le par Martine

Taxi girl

Chauffeur de taxi de nuit depuis plus de 40 ans, Carlos le narrateur de cette nouvelle de Jérémy Bouquin parue dans la collection Noire Soeur chez Ska éditeur numérique retrouve tous les soirs ou presque Clem jeune femme d'à peine 20 ans qui gagne sa vie en filmant ses rencontres et ébats de quelques instants en les diffusant ensuite sur sa chaîne Youtube pour augmenter à la fois son audience et ses revenus.

Ce que Carlos, avec toute son expérience, appelle prostitution moderne. Et ce que Clem nomme, elle, "travailler son image pour percer dans les métiers du cinéma ou de l'audiovisuel". Et de fait le taxi de Carlos est devenu à la fois le moyen de transport de la jeune femme et sa loge où elle se change, adapte ses tenues selon les personnes qu'elle rencontre. Des sorties bien organisées, chronométrées à la minute près, au mécanisme bien rôdé. Jusqu'au soir de trop où Carlos doit intervenir...

Ce que j'apprécie dans les nouvelles publiées chez Ska, c'est qu'il y a toujours (ou presque) une pointe d'humour qui vient alléger la noirceur du récit. Dans ce texte de Jérémy Bouquin, c'est le cas avec en plus un certaine tendresse, une pointe d'affection qui pointe entre les deux protagonistes. Même s'il ne comprend pas vraiment ce qu'elle fait et pourquoi, Carlos aime bien sa petite protégée et elle le lui rend bien. Mais le monde dans lequel ils évoluent est bien noir. Noir comme ces nuits au cours desquelles ils travaillent lui derrière le volant de son taxi, elle au coin des rues où elle retrouve ses rendez-vous d'un soir, d'une heure, de quelques minutes. Noire aussi cette rencontre qui tourne mal. Et noire la chute vertigineuse de Carlos. Chute qui nous prend nous aussi complètement par surprise et qui nous laisse un sentiment étrange, un trouble, mélange d'ironie et et de peur. Du grand art!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 11/01/2020 10:30

Une nouvelle prenante avec une pointe d'humour, pourquoi pas. Je ne connais pas du tout cet auteur ! Merci Martine

Martine 12/01/2020 09:41

Une belle découverte pour moi aussi! Bon dimanche, Manou!