Temps difficiles

Publié le par Martine

Sei casi per Petra Delicado

Sei casi per Petra Delicado

Quand j'ai commencé à lire "Tempi difficili" (Temps difficiles) la dernière des six enquêtes de l'inspectrice espagnole Petra Delicado réunies dans ce recueil de nouvelles "Sei casi per Petra Delicado" paru chez Sellerio, j'ai trouvé assez surprenant que l'auteure Alicia Giménez-Bartlett ait situé deux de ses histoires policières dans un établissement scolaire. Mais ma réflexion s'est vite arrêtée dans la mesure où cette nouvelle, à l'image des cinq précédentes, m'a de suite passionnée.

Dans un lycée de Barcelone donc, une jeune fille de 15 ans, Noemi Sanz, est retrouvée morte dans le gymnase de l'établissement scolaire, des suites d'un coup mortel porté derrière la tête survenu la veille au soir selon les premières constatations. Un meurtre dont l'enquête est confiée à l'inspectrice Delicado et à son fidèle vice-inspecteur Fermin Garzon. 

S'étonnant devant le fait que les parents de la jeune victime ne se soient pas inquiétés qu'elle ne soit pas rentrée chez elle le soir du drame, ceux-ci expliquent que Noemi leur avait dit dormir chez son amie Selena. Ce qui se révèle très vite faux et même, pire encore, un mensonge que la jeune fille faisait régulièrement afin de se rendre disponible pour son petit-ami Kevin. 

Celui-ci serait-il alors l'assassin de Noemi? Tout porte à le croire, surtout que le jeune homme, de deux ans de plus que Noemi, semble avoir bien profité de la crédulité et de l'amour que lui portait cette dernière, exigeant d'elle tout et son contraire et n'hésitant pas à s'afficher avec d'autres jeunes filles aux yeux de tous. 

Mais, pour le soir du meurtre, Kevin a un solide alibi. L'enquête doit reprendre et s'orienter différemment. Vers qui? Petra a bien une petite idée. Mais pour la mettre en pratique, elle a besoin de la confiance absolue de Garzon et de puiser au plus profond de ses ressources intérieures...

A mon étonnement de retrouver une similitude de situation entre deux enquêtes de l'inspectrice Delicado a succédé, presque au terme de ma lecture quand même, une impression de déjà lu. Et pour cause! J'avais en effet lu cette nouvelle dans le recueil collectif "La scuola in giallo" (l'école en jaune) également paru chez Sellerio dans lequel sept auteurs phares de la maison sicilienne avaient écrit une nouvelle sur le thème de l'école! 

M'étant rendue compte de ce "doublon", j'ai tout de même terminé cette relecture et, m'étant assurée de ne pas en avoir déjà parlé ici, ai décidé de le faire aujourd'hui, cette nouvelle lue deux fois ayant toute sa place dans cette "bonne nouvelle du lundi".

Par la qualité de son histoire, par l'ingéniosité dont fat preuve Alicia Giménez-Bartlett, par les thèmes qu'elle y développe : le harcèlement scolaire et amoureux, la responsabilité de ceux qui savent et se taisent au nom de "ne pas se mêler des affaires des autres", les difficultés des relations parents-enfants et par le rythme insufflé à ce récit et le suspense qui l'accompagne.

Une excellente nouvelle que je ne peux que vous recommander!

Temps difficiles
Temps difficiles
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 01/04/2019 17:44

J'imagine que tu l'as lu en VO ?! Cette nouvelle a l'air très prenante...Merci pour ton ressenti

Martine 04/04/2019 10:55

Effectivement mais Alicia Giménez Bartlett est traduite en français. Tu dois pouvoir la lire aussi. Merci Manou!

Mimi 01/04/2019 09:32

Une excellente nouvelle, en plus bien européenne avec un auteur sicilien, une enquêtrice espagnole et une lectrice française ! Diantre, c’est beau l’Europe !

Martine 01/04/2019 15:15

N'est-ce pas, Mimi?!!! :-)