Brèves nouvelles de Sicile

Publié le par Martine

Novelle brevi di Sicilia

Novelle brevi di Sicilia

Il y a quelques jours, j'ai été contactée, via Facebook, par un auteur sicilien, Andrea Giostra, qui me proposait de lire son recueil "Novelle brevi di Sicilia". Je n'ai pas pour habitude d'accepter de telles propositions mais l'Italie, la Sicile, l'attention manifestée par l'auteur et l'intérêt qu'il témoignait pour mon avis ont joué, forcément. Alors je l'ai lu, ce recueil. Et j'ai bien eu raison. 

Ces histoires courtes se lisent très vite (même si, là où l'auteur annonce une minute de lecture par histoire, j'en ai passé deux ou trois, voulant m'assurer d'avoir parfaitement compris!) 

Car ce qui surprend à cette lecture, c'est le langage employé, en italien certes, mais remplie d'expressions ou de dialecte typiquement siciliens. Et ça, moi, j'aime beaucoup! L'impression d'entendre parler mon beau-père et le souvenir de nos conversations m'ont accompagnée au fur et à mesure que je passais d'un texte à l'autre et c'était vraiment réjouissant.

Tous ces textes nous emmènent en Sicile, à Palerme et autour, et nous mettent en présence de personnes, hommes, femmes, jeunes ou plus âgés, face à des situations du quotidien et leur capacité à les gérer ou pas.

Cela crée des scènes cocasses, inattendues, d'humour absolu, ponctuées par de grands éclats de rire, ou des moments d'émotion liés à un souvenir d'enfance qui remonte à la surface de manière inopinée, ou encore un de ces événements dits "de la vie" qui nous tombent dessus sans qu'on s'y attende ou plus tôt que prévus et qu'il faut gérer avec sa sensibilité et sa personnalité même si cela ne plait pas forcément à son entourage.

La qualité de ces courts récits se trouve, pour moi, dans cette écriture vraiment particulière et dans la façon dont les scènes sont amenées et le dénouement ou la conclusion qui y est apporté.

Si j'ajoute que ces histoires sentent bon le soleil, la mer, la joie de vivre (aussi!), vous comprenez davantage mon bonheur de lectrice. Sans oublier cette ambiance, cette atmosphère, ces décors, ces environnements recréés, cet accent et ces mots-dits typiquement siciliens, vous êtes convaincus du délicieux moment que j'ai passé à parcourir ces instants de vie si joliment retracés et partagés par Andrea Giostra.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article