La quiche fatale

Publié le par Martine

La quiche fatale

Quel meilleur moment choisir que cette période estivale pour commencer une série et changer radicalement d'horizon? C'est ce que je me suis dit dimanche après-midi devant ma bibliothèque en prenant fermement le premier opus de la série "Agatha Raisin enquête", La quiche fatale, série que je souhaite lire depuis longtemps et avec laquelle je marque mon retour chez France Loisirs, l'enseigne littéraire bien malmenée depuis quelques mois! 

Avec cette héroïne née sous la plume de MC Beaton, je quitte (momentanément) le soleil italien pour celui (du moins dans ce premier roman) de l'Angleterre. Directrice fondatrice d'une agence de communication à Londres, Agaha Raisin, la cinquantaine, a décidé de prendre une retraite anticipée. Pour cela, elle a vendu son affaire londonienne pour s'acheter un joli cottage à Carsely, petit village des Costwolds où, pense-t-elle, elle va pouvoir profiter d'une paisible vie à la campagne.

Mais tout ne se passe pas aussi bien que prévu. Pour se faire accepter des villageois, dont l'accueil est loin d'être enthousiaste, Agatha s'inscrit au concours de cuisine de la paroisse. Mais, ne sachant pas du tout cuisiner, elle triche en proposant une quiche aux épinards achetée chez le traiteur londonien dont elle est cliente depuis de nombreuses années. Avec ça, elle est sûre de gagner le premier prix!

Mais, là encore, la déception est au rendez-vous quand le président du jury, Reg Cummings-Browne remet le prix, comme il le fait chaque année, à Mme Cartwright! Aussi quelle n'est pas la surprise d'Agatha, le lendemain, quand, rentrant d'une énième sortie dans la campagne environnante, elle trouve la police devant sa porte, venue l'interroger sur la provenance de sa quiche qui serait la cause évidente de la mort par empoisonnement de M. Cummings-Browne!

Très vite innocentée, c'en est quand même trop pour Agatha qui décide alors de mener sa propre enquête sur la cause véritable de ce décès dans l'espoir de redorer son honneur bafoué et d'être enfin acceptée par les villageois. Et cela, au grand dam de la police, et en particulier du jeune Bill Wong qui s'est pris d'amitié pour Agatha, des villageois, en particulier des villageoises, et du meurtrier également car, bien que classée comme accidentelle, la mort de Reg Cummings-Browne relève bel et bien d'un assassinat!

Contre toute attente, j'ai passé un très bon moment avec cette lecture terminée ce matin. Cette série n'est pas sans me rappeler les collections des bibliothèques rose et verte de mon enfance (Le Club des Cinq, Alice détective ou mes chers Six compagnons!!!). La trame m'a paru sensiblement identique. Une situation donnée : l'installation d'Agatha Raisin dans son nouveau lieu de vie. Un problème posé : comment se faire accepter de ses nouveaux concitoyens? Une mort qui ressemble fort à un meurtre sans être vraiment considérée comme telle. L'héroïne qui devient détective par la force des choses. Et une résolution un peu abracadabrante où tout est bien qui finit bien, heureusement! Sans compter qu'à tous ces ingrédients, MC Beaton ajoute une bonne dose d'humour (sauce anglaise, of course!) et le début d'une histoire d'amour, véritable appât supplémentaire pour me donner envie de vite retrouver Agatha Raisin dans de nouvelles aventures! Ce qui ne saurait tarder...

Comptant lire les quatre premières enquêtes achetées chez France Loisirs, au cours de cet été, j'ai demandé à Saefiel si je pouvais encore m'inscrire à son challenge de l'été qui comprend la lecture de séries. Dès qu'elle m'aura répondu, j'ajouterai son logo à ce billet.

Edit du 16 juillet :

En fait, le challenge Trilogies ou Séries de l'été est organisé par Philippe. Ce billet constitue donc ma première participation.

La quiche fatale
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sharon 29/07/2018 11:46

Je l'ai ajouté au récap du challenge polar et thriller - comme tu étais déjà inscrite l'an dernier.
J'ai découvert cette série par le tome 18, en anglais. il y a aussi, dedans, des scènes mémorables - comme quand Agatha menotte un suspect avec d'authentiques menottes en vente libre, dans des sex-shop.

Martine 30/07/2018 11:52

Oh c'est super sympa! Merci Sharon!
Cette Agatha Raisin est impayable et nous offre des lectures pleines d'humour et reposantes!

Philippe D 23/07/2018 22:03

Liens notés pour ces deux premiers tomes.
Un jour, je tenterai cette série...
Merci et bonne semaine.

Martine 24/07/2018 16:56

Merci Philippe! Bonne semaine à toi aussi

zazy 10/07/2018 22:46

Je devrais lire les deux derniers bientôt.

Martine 12/07/2018 10:57

Ouahhh Il y en a combien en tout?!!!
Félicitations!!!

Isabelle 10/07/2018 19:52

Je commence le 4 bientôt! Sans être la folie, c'est une lecture rigolote, un passage dans le 2 m'avait vraiment fait beaucoup rire ! (Une histoire de bouton et de lavabo :-) )

Martine 12/07/2018 10:56

Oui, je viens de lire ce passage dans la deuxième enquête que je viens de commencer et j'ai bien ri aussi! :-)))