Et je danse, aussi

Publié le par Martine

Et je danse, aussi

Petite lecture du dimanche. Belle lecture du dimanche.

Adeline Parmelan a 34 ans, vit dans la Sarthe et se présente comme ordinaire, grande, brune et grosse. Pierre-Marie Sotto est grand (1m92), a 60 ans, été marié quatre fois (contre une pour Adeline), vit dans la Drôme et, surtout, est écrivain, de surcroît couronné du Goncourt.

Quand commence ce roman d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat, paru chez Fleuve Editions il y a un an et chez Pocket ces jours-ci, Pierre-Marie demande, par mail, ses coordonnées postales à Adeline afin de lui renvoyer l'enveloppe volumineuse qu'elle lui a adressée et qui, croit-il, contient très certainement un manuscrit. Bien sûr Adeline lui répond et, sur des bases pas très stables de politesse, débute alors une correspondance électronique entre l'écrivain en mal d'inspiration et la jeune femme, un peu paumée ou, tout au moins, qui semble l'être.

Très vite on s'attache à ces deux personnages que tout oppose de prime abord. Ces mails amusés, attendrissants, émouvants, attentifs, à l'écoute qui s'échangent entre la Sarthe et la Drôme nous font peu à peu découvrir les univers personnels de Pierre-Marie et Adeline. Quand lui se révèle enlisé dans une solitude certes choisie mais tout de même subie, elle avoue une vie sociale et culturelle qui la comble. Elle lit (les romans de Pierre-Marie entre autres), elle chante dans une chorale et elle danse, aussi...

Et alors qu'une amitié toute virtuelle s'installe entre eux, la réalité va peu à peu s'insinuer jusqu'à se révéler pleinement. Qu'y a-t-il en effet dans cette fameuse enveloppe à la base de leurs échanges et que Pierre-Marie ne veut désormais plus rendre à Adeline?

Autant vous le dire tout de suite, j'ai adoré lire ce roman qui n'en a, pour moi, que le nom. Cette correspondance entre un écrivain et sa lectrice, c'est un cadeau, le rêve de toute lectrice en fait. On partage avec grand plaisir, avec grand bonheur, les émotions qui habitent les deux protagonistes. On s'émeut, et on rit aussi, on craint que cet échange de mails vienne à s'interrompre. On a peur, on s'inquiète et on prend les larmes aux yeux. Et puis on respire, on souffle, on s'enthousiasme, on s'encourage avec eux deux. Même si on sent bien confusément que cette correspondance n'est pas anodine, qu'il y a forcément quelque chose de plus entre Adeline et Pierre-Marie. Le suspense s'avère alors rondement mené et parfaitement maîtrisé. Cette fameuse enveloppe qu'on ouvre, ou pas, qu'on renvoie, ou pas, est toujours là, présente à l'esprit, comme un point fixe, une île au milieu d'un océan de tendresse et d'affection, ou un puits sans fond dans lequel cet homme et cette femme s'empêchent mutuellement de tomber en restant au bord, sur sa margelle. Comme si cela pouvait être possible. Comme si cela pouvait durer...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Noukette 09/02/2016 11:40

Un roman doudou comme je les aime !

Martine 11/02/2016 08:31

Exactement! C'est bien un roman doudou! Merci Noukette

Philippe D 01/02/2016 21:45

Je n'en ai lu que du bien jusqu'à présent.
Je vais le commander sous peu...
Merci pour cet avis enthousiaste qui me donne envie de le lire très vite.

Philippe D 16/03/2016 19:50

Voilà, je viens de le finir. Je suis beaucoup moins enthousiaste que toi, mais ce bouquin m'a fait passer un agréable moment. Sans plus.

Martine 02/02/2016 18:06

Je t'en souhaite dès à présent une très belle lecture!

Manika 01/02/2016 15:09

2 super auteurs, je l'ai offert mais pas encore lu !

Martine 02/02/2016 18:06

Ben alors?!!! Vite! Rattrape-toi!

Mamily 01/02/2016 09:59

Cela me donne très envie de le lire, merci, bonne journée. Amitiés.

Martine 02/02/2016 18:05

Alors n'hésitez pas, Mamily!

Binchy 01/02/2016 09:27

Pour une fois, j'ai lu cet excellent ouvrage avant toi ! L'année dernière et je l'ai adoré ! Voir le lien ci-dessous :
http://binchy.canalblog.com/archives/2015/05/03/31993876.html
Belle semaine à toi Martine et très bon mois de février, un mois très riche en lecture !
Gros bisous.
Bernadette.

Martine 02/02/2016 18:05

Ravie de partager cette belle lecture avec toi, Bernadette! Très bonne soirée et gros bisous