Mes petites France

Publié le par Martine

Mes petites France

En plein mois italien, je vous propose de revenir de notre côté des Alpes avec cet essai de Pierre Bonte "Mes petites France" paru chez Fayard.

Pierre Bonte, je l'ai "connu" lors de ses reportages qu'il présentait le dimanche à midi dans l'émission de Jacques Martin "Le Petit Rapporteur". Déjà j'aimais découvrir à sa suite des régions, des villages, des habitants qu'il interviewait. Des lieux magnifiques, enchanteurs, pittoresques qui faisaient dire à mon père : un jour, nous irons...

La vie ne lui (nous) en a pas laissé le temps et c'est riche de ces souvenirs et avec d'autant plus d'émotion que j'ai lu cet ouvrage.

J'ai pris plaisir à y retrouver le ton complice, bienveillant de ce grand monsieur qu'est Pierre Bonte. Son attachement à la France, à ses régions, toutes ses régions, attachement qui le fait un peu pester contre le rapprochement des régions qu'on nous impose à présent... même si cela se fait par voisinage immédiat.

Chaque région est unique, nous dit en substance Pierre Bonte. Et c'est leur unification qui fait la France, sa valeur, sa qualité. Ce bel ensemble porte différents noms, se parle avec ses accents du Nord, ou du Sud-Ouest, ou Corse, possède ses monuments, son Histoire, sa géographie, ses climats... ses bonnes adresses que M. Bonte nous offre tel un beau cadeau à la fin de son livre.

J'ai apprécié cette lecture pour la prise de position qu'y prend Pierre Bonte, affirmée tout en nuances, en délicatesses mais implacable et raisonnée, argumentée. J'ai aimé aussi cette lecture qui me permet, moi qui suis Provinciale, de revendiquer mon appartenance à ce beau pays. J'ai souvent l'impression (et même plus qu'une impression) que tout se joue, tout se fait, tout a lieu à Paris et que les Parisiens (enfin... pas tous mais certains quand même) nous prennent un peu de haut. Et c'est dommage, triste même. Parce que, oui, j'aime Paris, le charme de Saint-Germain... tout comme j'aime Annecy, son lac, les deux Savoies, tout comme j'aime Lyon et ses traboules... Et en cela, je rejoins Pierre Bonte, la France, c'est un tout, l'addition de toutes ces "petites France" qui en font la Grande, la mienne! Et que ce n'est pas pour rien si j'apprécie autant les romans dits "du terroir", ceux qui sentent si bon "ma" France.

Merci Monsieur Bonte de nous rappeler qu'ainsi "Nous sommes tous des Provinciaux"!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Binchy 20/10/2015 16:48

Tu me donnes vraiment envie de lire ce livre ! Je note.
Je te souhaite une belle fin de journée.
Gros bisous.
Bernadette.

Martine 21/10/2015 08:06

Un livre que tu devrais beaucoup aimer aussi! Encore merci pour tout, Bernadette! Gros bisous et bon mercredi!