Le mépris de l’écrivain régionaliste - nicole-faucon-pellet.overblog.com

Publié le par Martine Galati

Je partage le point de vue de Mme Nicole Faucon-Pellet!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Pierre Baron 06/01/2016 19:44

Chère Madame,

Pour ma part, je ne partage pas le point de vue de Mme Nicole Faucon Pellet.
Je vous transmets le commentaire que j'ai déposé sur son blog.
Cordialement

Jean-Pierre Baron

Madame,

Je découvre par hasard votre blog et votre article énervé sur le sort fait aux écrivains régionalistes.
Combien d'écrivains dans les régions ont comme vous, tenté de tordre le cou à cette façon de catégoriser certains auteurs, en cherchant à argumenter de mille manières contre ce qu'ils considèrent comme une forme d'ostracisme?
Pour ma part, je considère cette démarche comme totalement vaine: les auteurs écrivent pour être lus, qu'importe qu'ils retiennent l'attention de critiques parisiens qui ne se plaisent que dans le même jus.

Nous avons toujours un grand plaisir à lire François Mauriac, écrivain bordelais, prix Nobel de littérature.
Marie Bernadette Dupuis vend des centaines de milliers de livres. Jean Anglade, Henri Vincenot, Pierre Jakez Hélias , Claude Michelet, Jean-Pierre Chabrol,.... figurent dans toutes les bonnes bibliothèques.
Il faut être fier de ce que l'on produit, où que l'on soit: seule compte la bonne littérature d'où qu'elle vienne!!

Jean-Pierre Baron