Décapage

Publié le par Martine

Décapage

J'ai découvert cette revue "Décapage", fondée par l'écrivain Jean-Baptiste Gendarme, au printemps dernier en cherchant à lire une nouvelle de Bertrand Runtz, auteur que j'apprécie beaucoup. Cette nouvelle "Mon bolide" est parue dans le numéro 38 et, après quelques péripéties pour la trouver car plus disponible, sa lecture m'a profondément émue. Voilà pour le pourquoi du comment j'en viens aujourd'hui à vous parler de cette revue littéraire à l'humour décapant et omniprésent et au contenu éditorial de belle qualité.

Si, à l'image des revues de nouvelles que je lis habituellement, les auteurs publiés ne sont pas très connus, ils ont tous un talent littéraire certain et une maîtrise de ce genre particulièrement aiguisée. Et ils méritent amplement qu'on parle d'eux aussi.

Dans ce numéro 53 (à paraître le 2 septembre prochain mais d'ores et déjà disponible sur le site de la revue), les nouvelles inédites sont signées : Jean Grégor, Thomas B. Reverdy, Robert Benchley, Thomas Vinau et Alexis Barthet. Ils ont ainsi le plaisir de côtoyer des écrivains plus connus, tels Jean-Philippe Blondel, Carole Fives, Eric Holder, Nathalie Kuperman ou François Bégaudeau, venus témoigner de "le jour où mon manuscrit a été accepté".

De même, dans ce numéro de rentrée, les lecteurs que nous sommes peuvent découvrir l'univers littéraire de Maylis de Kérangal, auteur du magnifique "Réparer les vivants" mais pas que... Dans un dossier très complet, l'écrivain se dévoile, nous parle de ses sources d'inspiration, de son cheminement littéraire, de ce qui l'accompagne dans son écriture, de comment elle en est venue à écrire et ce qui la porte et la pousse à écrire encore et encore. Diverses facettes insoupçonnables et insoupçonnées qui nous montrent comme tout s'articule autour d'une personnalité, comme une évidence qui ne l'est pas tant que ça finalement. Que ce qui nous parait simple, à nous lecteurs, vu de loin, n'est que le fruit d'un long (et passionnant) travail mais un vrai travail d'écriture!

Et puis il y a les rubriques régulières, débordantes d'humour et d'autodérision. Tout ce que j'aime et apprécie et me font aimer et apprécier cette revue "à part"!

D'ailleurs, ce matin, je m'y suis réabonnée. Voilà.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Binchy 10/08/2015 12:40

Merci pour cette découverte très intéressante Martine ! J'en profite pour te souhaiter une agréable semaine riche en lectures.
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Martine 11/08/2015 16:25

Merci beaucoup, Bernadette! Très bonne semaine à toi et à toute ta famille également. Je t'embrasse bien fort