Ce que Fanny veut

Publié le par Martine

Ce que Fanny veut

Lorsque Laetitia, attachée de presse aux Presses de la Cité pour ma chère collection Terres de France, m'a offert ce roman de Karine Lebert lors de ma semaine parisienne, j'ai pleinement apprécié ce cadeau car je savais par avance que j'allais passer un très bon moment avec cette lecture.

Je connais Karine Lebert par son écriture, dense et fluide, des plus agréable et imaginative, pour l'avoir déjà beaucoup appréciée dans "Nina et ses soeurs", "Le secret d'Emma", "Le mystère de Camille" et "Les sortilèges du Tremblay" tous parus chez De Borée une belle maison d'éditions également. Alors ma joie était d'autant plus forte!

Déjà cette couverture, tout ce que j'aime, est très attirante et empreinte de mystères à découvrir. Puis le thème-même de ce roman, l'époque, le lieu où il se déroule, tout me convenait et m'a énormément plu.

A la fin des années 1800, Fanny grandit à Paris, sur la butte Montmartre, dans ce qu'on appelle encore "le Maquis" entre sa mère Abigaëlle, ancienne prostituée, celui qu'elle considère un peu comme son père, Henri, peintre talentueux qui peine à se faire un nom, et Sam, son ami d'enfance qui l'aime en secret. A 16 ans, la jeune et belle Fanny gagne sa vie en posant pour des peintres et en effectuant les menus travaux qu'elle arrive à trouver ici ou là. Sûre d'elle, de sa beauté et de son pouvoir de séduction, Fanny entretient le rêve de sortir de sa modeste condition et de se faire une place dans le grand monde. Elle croit y parvenir lorsqu'elle rencontre Geoffrey d'Albéra, jeune aristocrate arriviste, dont elle s'éprend aussitôt, même si le meilleur ami de celui-ci, le fameux docteur Nathan Destel, la met vivement en garde contre ce dernier, s'octroyant ainsi la vindicte de Fanny. Car la jeune femme est obstinée, ambitieuse et quand elle veut quelque chose, elle fait tout pour l'obtenir..;

Ainsi le destin de Fanny se forge, se construit et se dévoile sous la plume alerte et fertile de Karine Lebert qui ne ménage pas les rebondissements jusqu'à la dernière page, pour notre plus grand plaisir de lecteur! Amoureuse de Geoffrey, de qui elle va tomber enceinte, Fanny va cependant épouser Sam, avec qui elle aura deux fils, avant de s'élever un peu socialement en devenant nourrice chez une famille de la bourgeoisie puis auprès du fils de Nathan et de sa tendre épouse Madeline. Trois hommes, trois destins potentiels pour Fanny qui, malgré (ou grâce à) son caractère bien trempé et affirmé, va commettre bien des erreurs, bien des faux pas, vivre de beaux moments, cependant éphémères, d'autres tragiques avant de trouver enfin sa véritable place. C'est du moins ce qu'on lui souhaite!

Car, en dépit d'un caractère aussi effronté, bien souvent tête à claques, Fanny se révèle attachante au possible. Tendre et douce par moments, terriblement insensible à d'autres, elle sait ce qu'elle veut, où elle veut aller et n'hésite pas à tout mettre en oeuvre pour y parvenir, même si, pour cela, elle doit blesser et piétiner l'amour et l'affection de ses proches.

C'est un destin hors du commun que nous conte Karine Lebert par la seule force de son écriture, nous offrant, en prime, de superbes descriptions de ce Montmartre en devenir, des personnages pittoresques et des portraits finement analysés.

"Ce que Fanny veut", Karine Lebert excelle à nous le dire. Et c'est tant mieux!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rose63 17/07/2015 10:06

Il fallait lire l'âme dans le vestiaire pardon pour cette faute de transcription ci dessous

Martine 17/07/2015 10:37

:-) Merci!

Rose63 17/07/2015 10:05

Merci pour cette suggestion moi qui vient de terminer la lecture l'äle dans le vestiaire de Eve-Lyne Monnié que je te conseille aussi
Bonne journée

Martine 17/07/2015 10:37

Merci Rose! Je ne connais pas cette auteur ni ce roman. Je note. Bonne journée!

fanny 19/05/2015 12:59

avec un tel prénom, ça ne peut être qu'un bon livre :p

Martine 20/05/2015 07:57

Exactement, Fanny!!! :-)

Binchy 12/05/2015 14:22

Tu dois te douter que je vais le lire ce roman. Il faut que je l'achète.
Une excellente chronique Martine, une chronique où l'on retrouve ta passion pour tous les excellents ouvrages de cette auteure que j'aime beaucoup.
Je te souhaite un agréable après-midi et je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Martine 13/05/2015 19:07

Je me doute bien que tu vas lire ce beau roman, chère Bernadette! Et par avance je t'en souhaite une excellente lecture! Gros bisous et très bon long week-end!

Alex-Mot-à-Mots 11/05/2015 11:15

Une lecture à la hauteur de tes attentes, donc.

Binchy 19/05/2015 13:30

Je suis en train de lire de Karine : Les Saisons du mensonge, qu'est-ce qu'il est bien ! (paru chez France Loisirs.

Martine 12/05/2015 08:06

Complètement, oui! Merci Alex! Bonne journée! Bises