Quel effet bizarre faites-vous sur mon coeur

Publié le par Martine

Quel effet bizarre faites-vous sur mon coeur

Ah, ce roman! Rien que son titre est déjà tout un poème! Et pourtant... son sujet ne s'y prête guère...

Oscillant entre le genre biographique et le romanesque, ce "roman de l'été Albin Michel", ainsi que l'annonce son bandeau, nous met en présence de Joséphine de Beauharnais. LA Joséphine de Napoléon 1er, celle qui fut Impératrice, le grand amour de Bonaparte, et répudiée pour ne pas avoir pu offrir d'héritier à l'Empereur et à la France.

Ce n'est pas rien. D'autant plus que l'auteur, Christine Orban, a choisi d'utiliser la première personne du singulier pour créer cette présence et, de fait, se glisse dans la peau de Joséphine pour nous livrer dans un face à face troublant et émouvant quelques confidences partagées dans la lettre intime et intimiste que l'impératrice déchue écrit à Napoléon alors que celui-ci est exilé sur l'île d'Elbe.

De confidences en reproches, d'interrogations en regrets, c'est une femme déchirée, seule et impuissante qui nous livre ici ses pensées, ses réflexions dans toute sa vulnérabilité. Le "Je" est fort et s'entend presque trop. Gênant parfois, troublant souvent, complice toujours.

Revenant sur l'Histoire, telle qu'on la connait, Joséphine y apporte, par l'écriture sensible, légère et profonde de Christine Orban, sa propre vérité. Derrière chaque fait évoqué, chaque situation, se devinent des recherches plus qu'approfondies, créant ainsi une vérité indéniable. Renforcée encore par les ressentis et les émotions qu'a éprouvés Joséphine à ces moments-là. Bien souvent oubliée dans nos livres d'Histoire pour laisser toute la place à l'histoire de Napoléon, ce récit à haute teneur biographique prend toute sa force dans cette voix de femme. Ses blessures profondes, on les connait mais, là, on les éprouve. Et cela crée toute la différence.

Car loin d'être un quelconque règlement de compte entre deux ex-époux, cette lettre, cette confidence est juste une grande interrogation, une incompréhension qui restera malheureusement toujours sans réponse.

Un roman bouleversant empreint de poésie, à l'image de son titre, et d'une trop nette réalité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Un roman historique idéal pour cet été, on dirait. Bizes
Répondre
M
Oui, Alex! Et qui a l'avantage de nous montrer les dessous de l'Histoire! Bises aussi
P
Mais qu'est-ce donc que le roman de l'été? Chacun aura le sien, non?
Bonne fin de semaine.
Répondre
M
Il me semble aussi! Merci pour la visite! Et bonnes lectures estivales!